Un nouvel hiver de solidarité pour les Restos du Coeur ligériens

27 novembre 2018 à 3h35 par Dolorès CHARLES

C'est l'ouverture de la campagne hivernale des Restos du C-ur, en Pays de la Loire comme ailleurs en France.

HIT WEST
Crédit: Pixabay

On compte sur vous ! C’est aujourd’hui mardi le lancement de la 34ème campagne d’hiver des Restos du cœur, un peu partout en France. En Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Vendée ou Mayenne, les bénévoles des Restos sont mobilisés pour aider les plus démunis. Odile Leclercq responsable de l’association fondée par Coluche en Mayenne le constate : les inscriptions sont encore en progression cette année. Les profils des bénéficiaires sont divers, et les jeunes sont très nombreux.

Écouter le podcast

"Il y a différents profils, nous avons des retraités, qui ont de toutes petites retraites, beaucoup de personnes seules, des personnes qui sont séparées, des mères de famille qui élèvent leurs enfants seules, des étudiants qui ne sont pas très riches, et puis bien sûr des personnes qui sont sans emploi, des personnes éloignées de l'emploi. Cela peut-être tous les âges, mais il y a au moins 40% de personnes inscrites aux Restos, qui ont entre 0 et 18 ans."

Odile Leclercq avec Julie et Fabien hier midi dans le Mag’ d’Hit West « Sur place ou à emporter ». Malgré l’investissement des 380 bénévoles mayennais, les Restos ont besoin de nouvelles mains, pour distribuer des produits alimentaires (et autres) à quelque 4 000 bénéficiaires du département (8 centres).

Les bénévoles toujours les bienvenus

Les bénévoles sont des retraités bien sûr, mais ces derniers sont de plus en plus occupés, alors les Restos recrutent également parmi les bénéficiaires eux-mêmes.

Écouter le podcast

"Alors nous avons des personnes qui travaillent et qui ayant un moment de libre ont la gentillesse aussi de venir nous aider. Moi je connais une personne qui était infirmière, qui venait régulièrement une matinée. Ensuite, nous avons des personnes accueillies qui acceptent d'être bénévoles, car en retour elles veulent donner quelque chose, et cela devient de plus en plus fréquent. On les encourage, car finalement cela les valorise et cela leur permet d'avoir un autre contact avec nous. Pas mal de jeunes bénévoles aussi, je fais des contrats avec des jeunes qui font leurs études et qui ont à faire des missions sociales, cela existe de plus en plus. Nous, on les prend en stage sans aucun poblème."

Il existe aussi le Mécenat Compétence, qui permet au salarié qui le souhaite d’effectuer une mission bénévole au sein d’une association, avec l’accord de son entreprise (l’entreprise apporte dans ce cas, non pas des financements en numéraire mais des moyens à la cause qu’elle entend soutenir). En Mayenne, plus de 600 000 repas sont servis à l’année aux bénéficiaires.

Pour devenir bénéficiaire ou bénévole, les coordonnées du centre lavallois : 02 43 01 46 41 ou ad53.siege@restosducoeur.org

Les chiffres ligériens

La Loire-Atlantique compte 33 centres de distribution et environ 2.000 bénévoles pour 19.000 personnes accueillies et 2,2 millions de repas distribués en un an.
Dans ces 27 centres, le Maine-et-Loire compte 1.500 bénévoles prêts pour distribuer plus de 1,7 millions de repas aux 17 000 personnes dans le besoin du Département.
En Vendée, où 500 bénévoles sont mobilisés, ce sont plus de 5.800 personnes qui sont accueillis dans les centres du Département. 1,17 million de repas seront distribués.