Un nouveau dispositif pour aider les collégiens de Loire-Atlantique à trouver un stage

20 septembre 2017 à 2h59 par Dolorès CHARLES

Difficile de trouver un stage d'observation sans réseau, pour les collégiens de 3ème. Après un an d'expérimentation, un nouveau dispositif est en place depuis la rentrée.

HIT WEST
Crédit: Collège de Clisson - Département de Loire-Atlantique

Vous le savez, si votre enfant est en 3ème, difficile de trouver un stage d’observation sans réseau. Nantes Métropole, le Département de Loire-Atlantique et l’Académie se mobilisent donc pour aider les collégiens. Un nouveau dispositif est en place depuis la rentrée. Il propose des actions de préparation au sein des collèges, animées par les clubs d’entreprises ; un site web unique d’offres de stage sur lequel les jeunes peuvent candidater àpartir de lundi, et des temps de rencontre entre entreprises et jeunes.


Les collégiens peuvent candidater à partir du 25 septembre:


Les collégiens peuvent candidater à compter de lundi prochain sur les sites suivants :
stage3e.loire-atlantique.fr ou stage3e.nantesmetropole.fr



Les établissements concernés :


Les 17 collèges métropolitains concernés par le parcours :
- à Nantes : Claude Debussy, La Durantière, Sophie Germain, Rosa Parks, Stendhal, Chantenay, La
Colinière, La Noë Lambert, Libertaire Rutigliano, Gaston Serpette, Hector Berlioz, Aristide Briand
- à Rezé : Pont Rousseau, Salvador Allende
- à Saint-Herblain : Ernest Renan, Johannes Gutenberg
- à Orvault : Jean Rostand

Le dispositif concerne 1904 élèves de 3ème dont 431 élèves inscrits en REP et REP+.
Chaque année, plus de 300 stagiaires de 3ème sont accueillis dans les différents directions de la Ville de Nantes et de Nantes Métropole.


Sur les collèges du Département de Loire-Atlantique :
- 141 collèges dont 83 collèges publics
- Réalisation de 14 nouveaux collèges en 12 ans
- Plus de 71 000 collégiens dont 42 000 élèves au public
- 728 agents du Département assurent l’accueil, l’entretien des locaux et la restauration scolaire dans les
collèges publics
- près des 70 M€ en faveur de l’éducation (travaux, plan numérique et politique éducative).