Un mois de la cybersécurité pour une prise de conscience du grand public

3 octobre 2017 à 2h06 par Alexandra BRUNOIS

Le mois européen de la cybersécurité vient de démarrer... A cette occasion, la Ministre des Armées Florence Parly était en visite près de Rennes, hier, en compagnie du secrétaire d'Etat chargé du numérique, Mounir Mahjoubi. Ils ont assisté aux démonstrations des experts de la DGA - Délégation Générale de l'Armement, dont le site de Bruz est spécialisé dans la maîtrise de l'information. Interviews de Yann LAUNAY

HIT WEST
Crédit: Yann Launay

Dans la lutte contre les cyberattaques, l'intelligence artificielle s'affirme comme une arme de choix... Une équipe de Bruz développe par exemple un système capable d'identifier les nouveaux logiciels malveillants type ransomware - ces logiciels qui cryptent vos données et réclament une rançon . L'intelligence artificielle permet une efficacité jamais atteinte avec les systèmes classiques d'antivirus, comme l'explique Frédéric Grelot, ingénieur à la Direction Générale de l'Armement, à Bruz
 
Écouter le podcast
"Avec l'intelligence artificielle, on propose à la machine un grand nombre de versions de logiciels malveillants, et on lui dit : si tu vois quelques chose qui ressemble à l'un de ces logiciels, préviens-moi.. et là on pourra bloquer le logiciel de manière plus efficace"..
 
La ministre des Armées en fait une priorité, avec une augmentation de budget à la clé...
 
Écouter le podcast
"Aujourd'hui nous avons vu combien ces crédits-là ont d'impact sur les recherches menées ici même, à Bruz, et qui vont permettre à la fois de mieux protéger nos systèmes militaires, mais aussi d'essaimer dans le monde civil."
 
Pour le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi, le site de Bruz, et plus généralement l'"écosystème" breton autour de la cyberdéfense, est un modèle à valoriser :
 
Écouter le podcast
"Ici vous avez la recette magique entre des industriels, des chercheurs et l'Armée, qui ensemble partagent des ressources d'information, des ressources humaines, qui ensemble vont créer les capacités de demain".
 
Pour le secrétaire d'Etat au numérique, ce mois européen de la cybersécurité doit permettre une prise de conscience du grand public... L'enjeu économique est immense...
 
Écouter le podcast
"Cette prise de conscience est nécessaire pour que tout le monde acquiert des réflexes, que l'on change nos habitudes, mais cela doit aussi être un invesstissement de la part des entreprises."


Mounir Mahjoubi poursuit sa visite en Ille & Vilaine ce mardi, avec notamment au programme des rencontres avec des PME innovantes en cybersécurité et une visite de la Code Académie de Rennes.