Actualités régionales

Notre duo visera l'Or aux JO 2020 !

01 janvier 2020 à 08h00 Par Dolorès CHARLES
Camille Lecointre et Aloïse Retornaz élues « Marin de l’Année 2019 »
Crédit photo : FFV

Les Marins de l'année 2019 seront aux JO de Tokyo, objectif décrocher l'Or !

Une bretonne va faire l'actu en 2020 c'est la brestoise Camille Lecointre, qui visera une médaille d'or aux Jeux Olympiques de Tokyo l'été prochain, en compagnie de la vendéenne Aloïse Retornaz en 4-70. Le duo a d'ailleurs récemment été sacré "marin de l'année 2019" ! Une belle surprise pour Camille Lecointre invitée de Kop West et de Simon Reungoat.

Écouter le podcast

".."

Le baptême du 470 de Camille Lecointre & Aloise Retornaz est prévu le 31 janvier au Pôle France de Brest. Ce nouveau bateau concourra aux Jeux Olympiques de Tokyo (baptême à 13h).

Marin de l'Année

Le titre de Marin de l'Année a été décerné début décembre, au salon Nautic de Paris, à l’équipage Camille Lecointre (de Brest) et Aloïse Retornaz (des Sables d’Olonne) pour son incroyable saison en 470. Une belle reconnaissance, pour celles qui viseront l’Or aux Jeux de Tokyo. Les sportives ont été désignées par un jury d’experts présidé par Catherine Chabaud et par le public. Elles ont été préférées aux vainqueurs de la Brest Atlantiques Franck Cammas et Charles Caudrelier, aux vainqueurs de la Transat Jacques Vabre Charlie Dalin et Yann Eliès et au champion du monde paralympique, le nantais Damien Seguin.

Les filles ont connu une année exceptionnelle : victoire sur le Test Event Olympique, 3ème du championnat du Monde et 1ère du championnat d’Europe. Le Trophée de l’espoir de l’année 2019 a été remis à Fabien Pianazza, champion du monde junior en RS :X (planche à voile). Pour rappel Charles Caudrelier avait remporté le titre de Marin de l'année, l'an dernier, (2018) et Thomas Coville en 2017.

Les réactions

Catherine Chabaud, présidente du jury, initiatrice de l’appel pour l’Océan bien commun de l’Humanité, navigatrice et Député européen : « Choisir un Marin de l’Année est un exercice très difficile parce que la voile évolue aujourd’hui sur de nombreux supports avec des marins très complets. La récompense offerte à Camille et Aloïse me semble absolument justifiée, parce que je me rends compte, moi qui suis une femme du large, qu’aujourd’hui le niveau de performance est très exigent et engageant pour ces athlètes de voile légère. Finalement même si on a aussi hésité avec de très bons marins du large, je suis ravie que ce soit un duo de femmes. Le double est une discipline magique, chargé de valeurs humaines fortes. Camille et Aloïse rayonnent et ont beaucoup à nous apprendre sur l’engagement. Je suis très honorée d’avoir présidé ce jury aux côté de Nicolas Hénard qui fait un travail formidable pour la voile.»

Camille Lecointre, Marin de l’année 2019 : « C’est un truc de dingue. Car c’est toujours difficile d’expliquer ce qu’on vit sur nos bateaux, les dériveurs, et d’être là avec des grands marins, c’est super. Ca nous encourage, on a le regard tourné vers Tokyo. Les résultats de cet été nous ont donné confiance et c’est sûr qu’on se sent capable de ramener l’or olympique. »

Aloïse Retornaz, Marin de l’Année 2019 : « C’est une grande reconnaissance, et un coup de projecteur sur notre discipline qui n’est pas trop médiatisée. Ce prix donne envie d’aller chercher l’or à Tokyo. Il y a des gens qui croient en nous et ça nous motive encore plus pour aller défendre les couleurs de la France aux Jeux. »