Un D Day à partir d'aujourd'hui dans le Morbihan !

8 juin 2018 à 4h36 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST

Un débarquement franco-anglais dans le Morbihan… c’est l’exercice de grande ampleur menée à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 13 juin prochain sur le site du Fort Neuf à Quiberon. L’exercice Catamaran 2018 réunit la Marine nationale, l’Armée de terre, la Royal Navy et la Royal Air Force… soit près de 2 000 hommes et 14 bâtiments de guerre. Un D-Day réactualisé tous les 4 ans pour s’exercer à un assaut bilatéral depuis la mer.




Attention l’accès au Fort Neuf est réglementé depuis hier et jusqu'à demain et puis le 13 juin pour le réembarquement. Il est recommandé aux automobilistes une plus grande prudence sur l’axe Quiberon-Carnac-Auray-Vannes. Vous pourriez croiser des véhicules à gros gabarit !


Les précisions de la Préfecture du Morbihan :


"Pour rappel, l’exercice amphibie interarmées et interallié, franco- britannique, Catamaran 2018 s’inscrit dans la continuité des activités militaires bilatérales entretenues depuis la signature du Traité de Lancaster House (2010) visant plus
particulièrement à la montée en puissance de l’un de ses projets phares, la concrétisation d’une force expéditionnaire
conjointe interarmées (Combined Joint Expeditionary Force).
Durant les 15 prochains jours, Français et Britanniques manœuvreront donc ensemble dans un exercice de grande
ampleur, qui réunit la Marine nationale, l’Armée de terre, la Royal Navy et la Royal Air Force. Près de 2 000 hommes, 14
bâtiments de guerre des deux pays constitueront la Task Group 471.01 sous le commandement du contre-amiral Olivier
Lebas et du Général de brigade Pierre Schill, commandant les troupes embarquées. Le BPC Tonnerre sera le navire
amiral de cette force. Côté matériel, 140 véhicules prendront place dans les hangars du BPC et du Lyme Bay.
Les objectifs de l’exercice sont nombreux : valider les concepts d’emploi des forces, renforcer l’interopérabilité des
moyens et des systèmes de commandement utilisés par les deux nations et enfin, entraîner la composante amphibie
d’une force expéditionnaire à la conduite d’un assaut à partir de la mer".