Trois décès suspects au CHU de Nantes

18 novembre 2016 à 4h08 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

Trois décès suspects au CHU de Nantes, la semaine dernière. Des patients atteints de lymphome, et qui ont présenté des "complications graves" après un traitement par chimiothérapie comprenant un médicament cyclosphosphamide, en remplacement du melphalan… Un quatrième patient est toujours hospitalisé. La ministre de la Santé a saisi l'Inspection générale des affaires sociales, et l'agence du médicament a lancé une enquête relative aux produits. Premières conclusions attendues sous 7 jours.