Triple décès au CHU de Nantes : aucun écart médical selon l'IGAS

30 novembre 2016 à 5h35 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

Le mystère demeure… 15 jours après le triple décès de patients atteints d’un lymphome au CHU de Nantes. L’Inspection générale des affaires sociales, saisie par la ministre de la santé, n’a relevé aucun écart médical concernant le décès de ces patients. Le quatrième, qui a connu des complications cardiaques, a quitté l’hôpital.