Actualités régionales

Toussaint : des vacances moroses ?

16 octobre 2020 à 08h22 Par Alexandra BRUNOIS
Crédit photo : Yann Launay

C'est le coup d'envoi des vacances de la Toussaint ce vendredi et ce pour 15 jours. Les déplacements entre les régions ne sont pas limités mais les réservations ne sont pas forcément au rendez-vous. Reportage dans le Morbihan de Yann Launay

En ce jour de vacances scolaires, l’ARS Bretagne appelle les étudiants « au moindre symptôme » ou « au contact à risque » à se faire dépister s’ils ont l’intention de rendre visite à leur famille dans les 15 prochains jours. La Bretagne qui compte désormais 131 lieux où se faire dépister, tous répertoriés sur www.sante.fr

DES RESERVATIONS RARES OU D'ULTRA DERNIERES MINUTES

Alors que les vacances de la Toussaint vont démarrer, on sait depuis hier soir que les déplacements d'une région à l'autre ne seront pas limités... Mais on sait aussi qu'un couvre-feu va s'appliquer en Ile de France comme dans huit métropoles... qu'il est déconseillé de se retrouver à plus de 6 dans la sphère privée... Sans oublier, pour les voyages à l'étranger, des restrictions qui concernent un grand nombre de destinations!

Les vacances de la Toussaint prenaient pourtant depuis plusieurs années un poids grandissant dans le bilan touristique annuel... L'automne 2020 risque de marquer un coup d'arrêt, et sera sans doute loin de pouvoir compenser les pertes du printemps.

Et vous, qu'avez-vous prévu pour les vacances de la Toussaint, allez-vous changer vos habitudes ? Quelques réponses recueillies dans les rues de Vannes :

Écouter le podcast
"Je ne pars pas spécialement à toutes les vacances, donc ce sera ici, ce sera balades, on profitera ici (...) Je vais travailler... Mon fils va partir chez ses grands-parents... Je vais partir au mois de novemre, après les vacanxces... Si on n'est pas reconfinés (...) J'ai toujours un voyage planifié d'habitude, et là, zéro...cela ne me semble pas concevable, mais ça me manque (...) On fera un anniversaire, on fera un bowling, et on fera la fête en famille le soir.. On ne s'arrête pas de vivre... Je pense qu'il faut dédramatiser la situation, protéger les plus fragiles, mais continuer à vivre..."

THALASSO CARNAC PANNEAUX COVID.jpg (247 KB)

Le gouvernement a eu beau inciter les Français à réserver, les vancances de la Toussaint ne s'annoncent pas sous les meilleurs auspices, pour les professionnels du tourisme. Même si aucune restriction de circulation n'a été imposée à l'intérieur du pays, le contexte reste morose et les Français hésitants. Exemple à la Thalasso de Carnac, ou le cahier de réservation de l'hôtel se remplit mollement, comme l'explique Philippe Rio, directeur du site :

Écouter le podcast
"Pour l'instant, nous sommes à 50% de l'activité normale, surtout suir l'activité hôtel. On a vu une augmentation de la clientèle en provenance de l'Ille et Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Finistère. Avant on avait beaucoup de réservations de dernière munite, on est passé à des réservations "d'ultra dernière minute"... On a même des réservations le matin pour le soir, la veille pour le lendemain... C'est problématique pour gérer les effectifs..."

LES THALASSO SORTENT LEUR EPINGLE DU JEU

Si la partie hôtel et spa peine à se remplir pour la Toussaint, l'activité thalasso proprement dite, elle, enregistre des réservations encourageantes... peut-être en lien, là aussi, avec le contexte sanitaire :

Écouter le podcast
"La bonne nouvelle, c'est la demande soins individuels, une très bonne surprise : les clients sont demandeurs de détente, de bien-être, de se changer je pense un peu les idées... Mais il y a encore de la marge en thalassothérapie, et puis les protocoles sanitaires ont fait que notre capacité d'accueil a été réduite de 15-20%... On ne pourra pas, de toute façon, arriver à l'activité de 2019, c'est impossible..."

THALASSO CARNAC PHILIPPE RIO.jpg (417 KB)

L'arrière-saison ne sauvera probablement pas l'année 2020 : le secrétaire d'Etat au tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, estime que 50 à 60 milliards de recettes touristiques ont été perdues, cette année, sur les 170 milliards enregistrés en 2019.

Tous les trains eux circuleront pendant les vacances de la Toussaint ! Une précision de la SNCF hier qui a expliqué que tout billet vaudra dérogation au couvre-feu. Idem pour un billet d’avion. 5 millions de voyageurs sont attendus sur les rails pendant ces vacances. Pour rappel, vos billets TGV, Intercités et TER avec correspondance sont échangeables et annulables sans frais jusqu’au 4 janvier prochain.