Tourisme, et l'envie d'ouvrir du Puy du Fou

29 avril 2020 à 7h10 par Dolorès CHARLES

Le tourisme n'a pas fait partie des mesures inscrites du plan de déconfinement présenté hier par l'Exécutif. La réaction de Nicolas de Villiers du Puy du Fou interrogé ce matin sur Hit West.

HIT WEST
Crédit: Hit West (archives)

Par ici la sortie ! On en sait plus depuis hier sur le plan de sortie de confinement en France dévoilé par le Premier ministre Edouard Philippe devant l’AN, et adopté dans la foulée. Après deux mois à la maison, les Français pourront sortir à compter du 11 mai, sans attestation et dans un rayon de moins de 100 kms du domicile, mais les trajets devront être réduits au maximum sur les routes et sur les rails. Plus besoin d’attestation dans les départements classés « en Vert » où le virus circule peu voire plus, comme dans l’Ouest. Sur le plan économique, le télétravail reste privilégié dans les entreprises, et les mesures de chômage partiel seront reconduites jusqu’au 1er juin. Tout rassemblement de plus de 5 000 personnes reste interdit jusqu’en septembre, ce qui met fin à beaucoup de festivals, et aux saisons de football.


Saison sans doute "sinistrée" pour le Puy du Fou


Côté tourisme, Nicolas de Villiers qui dirige le Puy du Fou (plus de 2 millions de visiteurs/an) était l’invité du Réveil de l’West. La saison s’annonce clairement "sinistrée" mais la réouverture du parc des Herbiers est privilégiée.


Écouter le podcast


"... dans nos salles de spectacle, il y a bien moins que 5 000 personnes donc ça, c'est tout à fait possible pour nous, mais il faudra en définir les modalités, les différentes contraintes car on ne les connait pas encore, et c'est encore une fois je pense avec le Préfet du Département et avec les différents ministères concernés que cela va se faire. Ce dialogue on l'entretient quotidiennement avec les services de l'Etat, pour essayer d'en savoir plus sur les règles que nous proposons d'appliquer, mais vous savez nous sommes des professionnels de la circulation des personnes c'est à dire que sur un site comme le Puy du Fou, vous êtes plus en sécurité que dans une rue parisienne ou une rue de toute autre ville de France, après le déconfinement, puisqu'il n'y a pas d'organisation dans une rue, alors que chez nous, les choses sont organisées par des professionnels."


La saison de la Cinescénie (qui n’est pas concernée par les rassemblements de 5 000 personnes déclarés en Préfecture) doit être lancée le 24 juillet.





D’ici là, réouverture progressive des écoles, selon les niveaux, et sur la base du volontariat, des commerces avec les précautions sanitaires nécessaire, sauf les cafés & restaurants, les musées ou les cinémas qui resteront fermés.