Bretagne

Tourisme, bilan positif pour les Côtes d'Armor

28 août 2019 à 14h53 Par Dolorès CHARLES
Dinan (vue du ciel)
Crédit photo : Dolorès Charles (Hit West)

Premier bilan touristique estival positif pour les professionnels du tourisme des Côtes d’Armor.

En cette fin août, il est possible de faire un premier bilan de la saison 2019, marquée par un début d’été particulièrement chaud et un mois d’août parfaitement maussade. Bilan positif pour les professionnels du tourisme des Côtes d’Armor et plus généralement de la Bretagne qui ont vu affluer les touristes « habituels », mais également ceux, un peu plus opportunistes et plus locaux, qui ont su profiter des côtes bretonnes pour se rafraîchir un peu pendant la canicule.

La météo, le thermomètre des touristes

La première quinzaine d’août a subi une météo bien différente, avec un peu de pluie et des températures un peu basses, mais cette période correspond au pic touristique qui fait que les professionnels n’ont que peu senti les méfaits de cette météo maussade. Vincent Corre est responsable de l’observatoire du tourisme pour Côtes d’Armor Destination, il répond à Emilie Plantard.

Écouter le podcast

"... Le mois de juillet a démarré assez tôt, et a été très bien fréquenté dans les stations touristiques en lien notamment avec de fin juin et du mois de juillet, qui ont vraiment favorisé nos destinations, semble-t-il aussi globalement au niveau régional..."

dinan avril 2018 - 4.JPG (601 KB)

Dinan (port) @Dolorès Charles

Selon la météo, les touristes peuvent adapter leurs emplois du temps et leurs activités, c’est l’atout de la Bretagne. Plus de plein air en juillet et davantage de culture en Août… On croise les doigts maintenant pour qu’il fasse beau en Septembre, c’est ce qui conditionnera l’affluence de l’arrière-saison.

Écouter le podcast

"Au mois de juillet, ce que l'on a pu remarquer au niveau du comportement des clientèles touristiques, c'est que du fait de la belle météo, les gens ont plutôt favorisé les activités de plein air et de bord de mer, et un peu moins les visites de cités de caractère, etc. ..."

La canicule, un facteur pour déclencher des séjours de proximité

Écouter le podcast

"De plus en plus les gens ont des vacances à séjour fragmenté.C'est à dire qu'ils vont peut-être avoir deux voire trois semaines de vacances mais ils ne vont pas forcément partir toute la période. Sur la période où ils sont chez eux, ou dans notre région, ils peuvent ou pas partir par opportunité et là clairement un effet très belle météo en juillet a pu favoriser les séjours de proximité..."

Avec les grandes marées, et un beau week-end à venir, l'été n'est pas totalement terminé... Pour rappel, cinq jours de grands coefficients s’annoncent d’ici mardi prochain… Coefficient de 104 vendredi, jusqu'à 113 dimanche. Je vous rappelle les numéros d'urgence : le 196 (CROSS) ou le 112.