Bretagne

Thomas Cook en faillite : l'UFC répond aux voyageurs

23 septembre 2019 à 11h35 Par Dolorès CHARLES
Agence Thomas Cook à Nantes
Crédit photo : Emilie Plantard, pour Hit West

L'avenir de deux compagnies aériennes se joue ce lundi devant les tribunaux, et le voyagiste Thomas Cook se dit en faillite. Léger vent de panique pour les voyageurs. L'UFC Que Choisir tend à le rassurer.

Le sort d’XL Airways va se décider aujourd’hui devant le tribunal de Bobigny. La compagnie aérienne demande son placement en redressement judiciaire. A Evry, le tribunal doit examiner les 4 offres de reprise de la compagnie Aigle Azur. Pour rappel, le vendéen Dubreuil (propriétaire d’Air Caraïbes et de French Bee) et Air France ont retiré leur offre.

Quant au voyagiste Thomas Cook, le britannique fait faillite ! Il va falloir « rapatrier quelque 600.000 touristes dans le monde », dont plusieurs milliers de français (10 000). « Rapatrier les touristes », un terme mal approprié pour Charline Chaillou juriste pour l’association de consommateurs UFC Que Choisir, interrogé par Fabien et Julie pour Hit West.

Écouter le podcast

"On ne comprend pas très bien cette formule des médias, depuis ce week-end. A vérifier bien sûr ... mais les clients ont a priori payé l'intégralité de leurs voyages, que ce soit le côté prestation, hébergement, activités touristiques, ou le côté vol. De ce point de vue là, les compagnies aériennes quand bien même Thomas Cook serait en faillitte et en liquidation judiciaire, les compagnies sont tenues de rapatrier les voyageurs qui ont payé leurs billets ! Le client est en possession de son billet Aller Retour, donc de ce principe là il n'y a aucune raison de lui refuser son retour à destination."

Un numéro mis en place le 01.45.05.40.81

Pour le président de l’antenne UFC Que Choisir à Nantes, Hervé Le Borgne, les touristes doivent être rassurés.

Écouter le podcast

"Une liquidation, vous ne pouvez pas être remboursés, mais un voyageur qui est en train d'effectuer son voyage et qui a son billet en main, il ne va pas demander un remboursement ... ce n'est pas la compagnie qui est en faillite quoiqu'il y en a aussi... Les voyageurs et les clients de Thomas Cook qui sont vraiment en galère sont ceux qui ont payé quelque chose d'avance, et qui n'ont pas encore commencé leur voyage. Là, on peut comprendre."

Un examen du dossier du voyageur dans ce cas précis sera réalisé. Un numéro d'urgence vient d'être mis en place c’est le 01.45.05.40.81. Dans un communiqué, Thomas Cook indique par ailleurs à ses clients que les remboursements pourront avoir lieu « si et lorsque » Thomas Cook France se placera en cessation de paiements. Les touristes qui sont passés par des voyagistes partenaires doivent se rendre dans leur agence.