Terrorisme : Le bac à fleurs anti-attentat créé dans le Morbihan

20 juin 2017 à 2h27 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST

La haute saison des festivals démarre dans l'Ouest, comme dans toute la France… et les mesures de sécurité seront plus draconiennes que jamais. Dans ce contexte, les collectivités seront peut-être intéressées par l'invention d'un Morbihannais : Xavier Antonini. L’ancien commando marine a mis au point une barrière urbaine anti-terrorisme, en se basant sur son expérience militaire. Les modules ont l'apparence de simples bacs à fleurs, mais ils sont conçus pour contrer les attaques au véhicule bélier et les tirs de kalachnikov. Une solution pour sécuriser des accès, des parkings ou des bâtiments sensibles. Xavier Antonini nous présente un de ces modules au micro de Yann Launay…


Écouter le podcast
 
La production a déjà commencé, dans une usine lyonnaise, et un service de l'Etat a déjà passé commande. Xavier Antonini présente sa barrière urbaine ce mardi au salon de l'aéronautique du Bourget.

La France victime d’une nouvelle attaque terroriste hier… Un homme a foncé avec une voiture sur un fourgon des gendarmes mobiles. A son bord, des bonbonnes de gaz, des armes de poing, une kalachnikov et de l’explosif. Le terroriste présumé grièvement blessé est décédé quelques minutes plus tard. Une enquête a été confiée à la section antiterroriste de la PJ de Paris.

A Brest, une trentenaire a été condamnée hier pour apologie du terrorisme. La jeune femme originaire des Côtes d’Armor a diffusé des images à caractère djihadiste sur Facebook. Elle a nié toute idéologie terroriste… mais à tout de même été condamnée à 8 mois de prison dont 4 mois ferme. Une complice elle a écopé d’un mois de prison ferme.