STX : Retailleau conditionne un accord avec Fincantieri

1er août 2017 à 8h14 par Katell LAGRE

HIT WEST

L’avenir des chantiers navals STX… Hier à Bercy, le ministre de l’Economie a reçu le président de région PDL accompagné de chefs d’entreprises locales. Pour Bruno Retailleau, « l’accord avec Ficantieri doit se faire sous condition de l’entrée au capital d’entreprises ligériennes et d’une présence minoritaire de l’actionnariat italien. » Objectif, préserver le savoir-faire et les emplois des chantiers de l’Atlantique.

Le ministre Bruno Le Maire a pris ensuite la direction de Rome, pour tenter de rassurer les italiens et d'aplanir les divergences après la nationalisation du chantier naval de St-Nazaire. Une date-butoir a été fixée au 27 septembre pour trouver un accord. Pour l'heure les positions des uns et des autres sont éloignées.