STX : l'Italie en colère face à une participation minoritaire de Fincantieri

9 mars 2017 à 4h12 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

Fincantieri minoritaire dans le rachat des chantiers STX... Le Gouvernement italien s’insurge contre cette participation a minima du repreneur de chantiers de Saint-Nazaire, imposée par l’Etat français. L'Etat veut ainsi préserver le savoir-faire, l’emploi et les intérêts des chantiers navals. Rome parle d’un comportement inacceptable vis-à-vis d’un partenaire européen. D’autres actionnaires détiendraient 10%, l’Etat et DCNS le reste à hauteur de 43%. Un accord est en vue pour la fin avril.