Actualités régionales

SPACE : l'étiquetage des produits et la PAC en débat

13 septembre 2019 à 11h10 Par Alexandra BRUNOIS
Crédit photo : Yann Launay

La 33ème édition du Space se referme ce soir au Parc Expo de Rennes. Le Salon international des productions animales a accueilli plus de 100 mille visiteurs depuis mardi. Parmi les sujets évoqués : l'étiquetage des produits alimentaires ou encore les fonds d'aides européens.

C'est une demande déjà ancienne des agriculteurs : que l'étiquette des produits alimentaires, tout spécialement les plats préparés industriels, mentionne l'origine exacte de tous les ingrédients. C'est encore loin d'être le cas aujourd'hui, et les agriculteurs s'impatientent : la FNSEA profite du Space pour faire signer une pétition, ouverte dans 6 autres pays européens. L'objectif est de réunir au moins 1 million de signatures d'ici fin septembre, pour pousser l'Union Européenne à imposer des règles plus strictes. Joël Limouzin est éleveur en Vendée et vice président de la FNSEA :

Écouter le podcast
"Parce que nous parler de développement durable, qu'il faut sauver la planète, et qu'on va trouver des ingrédients qui auront fait 15 000 km, ou encore plus, pour être dans la pizza.. Il y a quelque chose qui ne va pas... On a Herbignac qui fait de la mozzarella aujourd'hui.. Mais non, on va chercher de la mozarella dans d'autres pays européens, où c'est moins cher, pour mettre dans des pizzas.. Mais est-ce que oui ou non on veut garder de la proximité ?"

La pétition est disponible ssur internet, à l'adresse : www.eatoriginal.eu

POUR UNE GESTION DE LA PAC EN REGION

A l'occasion de la visite du ministre de l'agriculture au Space, le président de la Région Bretagne a demandé à prendre la main sur la gestion des aides européennes, les fonds de la Politique agricole commune, pour accompagner plus efficacement les agriculteurs vers un modèle plus respectueux de l'environnement. Loïg Chesnais Girard :

Écouter le podcast
"Le gouvernement est en train de recentraliser le peu de moyens Pac que je gérais : les mesures agro-environnementales et climatiques, et le bio.. J'ai exprimé au ministre que je n'étais pas d'accord avec cette position : je lui redis ma disponibilité pour gérer les fonds Pac, parce qu'on ne transformera pas les modèles agricoles avec un opinel et deux cure-dents... Et il faut accepter que le modèle breton n'est pas identique au modèle d'Occitanie, n'est pas identique au modèle d'Auvergne Rhône Alpes..."

Un reportage de Yann LAUNAY