Sénatoriales, démissions... : ça bouge en Morbihan

12 septembre 2017 à 4h29 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST

11 listes ont été déposées dans le Morbihan pour les sénatoriales du 24 septembre prochain. Les candidats avaient jusqu’à vendredi 18h pour déposer leur candidatures. 3 postes sont à pourvoir dans le département. Il y a 6 ans les morbihannais avaient plébiscité la gauche… avec 3 élus sur 3. Seul Joël Labbé se représente en 2017. Odette Herviaux et Michel Le Souarnec ont décidé de laisser leur place. L’élection sénatoriale se fait à la proportionnelle en un seul tour. Ce sont les grands électeurs qui sont appelés à voter… les 3 sénateurs eux-mêmes, les 19 conseillers régionaux, 43 conseillers départementaux et 1 793 conseillers municipaux… soit 1 863 électeurs dans le Morbihan. Pas d’élections sénatoriales en 2017 en Ille-et-Vilaine, Côtes d’Armor et Finistère.

Ça va bouger à la tête de la Communauté de communes Arc Sud Bretagne. Le Président André Pajolec devrait annoncer sa démission lors du prochain conseil communautaire le 26 septembre au Guerno. En cause des raisons de santé. L’ancien maire  d’Arzal a 66 ans. Il est élu depuis 22 ans dans le secteur. Ses deux vice-présidents, les maires de La roche-Bernard et Muzillac font figure de candidats naturels à sa succession.

A Mauron, le maire Eugène Grasland démissionne également pour « ennui de santé ». L’homme de 73 ans a été élu maire en 2014… après une quinzaine d’années comme conseiller. Il restera toutefois membre du conseil. Un conseil municipal extraordinaire devrait se tenir le 19 septembre pour élire un nouvel édile.