Rhum : dépression attendue et avarie pour Josse

5 novembre 2018 à 3h19 par Dolorès CHARLES / Alexandra BRUNOIS

Les marins engagés dans la 11è édition de la Route du Rhum font route vers Pointe-à-pitre. La météo va se corser la nuit qui vient. Avarie pour le leader Sébastien Josse selon Gitana Team.

HIT WEST
Port de St-Malo - Rhum 2018
Crédit: Simon Reungoat

123 skippers se sont élancés hier de Saint-Malo en direction de la Guadeloupe (14h02 – départ donné par la ministre des sports Roxana Maracineanu). En tête de la flotte ce matin, Sébastien Josse sur Maxi Edmond de Rothschild pour les Ultim (avarie en cours) suivi de François Gabart sur Macif, Armel Tripon sur Réauté Chocolat chez les Multi 50, Vincent Riou sur PRB chez les Imoca, et Louis Duc sur Carac en Class 40… Fabrice Payen est en tête dans la catégorie Multi RHUM et Sydney Gavignet dans la catégorie Rhum Mono.




Deux escales à Roscoff : après une escale technique, Armel Le Cléac’h sur Banque Populaire est reparti (ultim)… Tout comme, Erwan Le Roux qui a réparé son problème de safran sur son Multi50.


Un skipper a lui quitté la course, Willy Bissainte qui s’est échoué sur l'île Rouzic, au large de Perros-Guirec (Rhum Mono).




Une dépression attendue !


Les conditions météo étaient plutôt bonnes au départ, mais cela devrait se corser sévèrement la nuit prochaine dans le Golfe de Gascogne avec une grosse dépression sur le chemin, des creux de 8 mètres en mer et des rafales attendues proches de 100 km/h. Ecoutez les explications du Directeur de Course Jacques Caraës, au micro de Simon Reungoat à Saint-Malo.


Écouter le podcast

"On va passer sur des vents de 45 noeuds fichier, en pointe on peut très bien avoir 50 noeuds sur l'eau. Il y a des bateaux plus ou moins préparés pour ça. C'est pour ça que je dis que les bateaux les moins préparés ou les marins les moins confirmés ont s'ils le sentent la possibilité de s'abriter. S'abriter n'est pas un mauvais acte de marin, au contraire, cela fait partie de l'ADN de la course. Autrefois, les pêcheurs s'arrêtaient sans avoir de fichier météo."


Les plus grands bateaux, les multicoques, devraient passer avant le gros de cette dépression… Pour les plus petits, une escale est donc conseillée. C'est le choix fait notamment par le marin le plus expérimenté de la flotte, Bob Escoffier, 78 ans qui décidé de s'arrêter à Roscoff pour laisser passer la tempête et préserver son bateau avant de reprendre une route longue de 3 semaines vers la Guadeloupe.


Avarie pour le leader Sébastien Josse


Info de #GitanaTeam


"Peu après 5h30, Sébastien Josse prévenait son team manager d'une avarie majeure à bord du Maxi Edmond de Rothschild. Alors qu'il naviguait en tête de la flotte de la Route du Rhum Destination Guadeloupe et réalisait un début de course remarquable le solitaire a subi un arrêt brutal. Immédiatement sur le pont, il a constaté la perte d'une partie de l'étrave de son flotteur tribord. Il fait nuit sur zone et compte tenu de l'état de la mer � près de 4,5 mètres de houle � et du vent � 30 nœuds de Nord �, il est pour l'heure difficile de mesurer l'étendue de l'avarie. Sébastien Josse est sain et sauf et cherche actuellement avec son équipe à terre et sa cellule de routage une solution pour rallier au plus vite la terre ferme. En effet, l'essentiel est désormais de mettre le marin à l'abri car une nouvelle dépression va balayer le golfe de Gascogne dans les prochaines heures. Plus d'informations à venir."



LE SPINDRIFT LUI VA TENTER LE TROPHEE JULES VERNE


Le Spindrift 2 lui a quitté la Trinité-sur-Mer et est attendu en ce début de semaine sur le quai Malbert à Brest… Le skipper morbihannais Yann Guichard et ses 13 équipiers vont tenter de conquérir le trophée Jules-Verne. Le maxi-trimaran s’élancera ensuite dès qu’une fenêtre météo sera propice. L’an dernier, la tentative du breton avait tourné court après un démâtage dès sa sortie du goulet. Le record est détenu par Francis Joyon sur Idec Sport en 40 jours, 23 heures et 30 minutes.