Rhum : Armel Tripon a débarqué en Guadeloupe

16 novembre 2018 à 4h26 par Dolorès CHARLES

Le skipper nantais Armel Tripon sur Réauté Chocolat est arrivé hier soir en Guadeloupe, et Alex Thomson connait une avarie. Le skipper Hugo Boss continue mais il devrait être pénalisé pour avoir utilisé son moteur.

HIT WEST
Armel Tripon (Rhum)
Crédit: Simon Reungoat

La Route du Rhum entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre, avec la victoire d’Armel Tripon en Multi 50 hier soir en Guadeloupe ! Le skipper Nantais, basé à La Trinité-sur-mer dans le Morbihan a traversé l’Atlantique en un peu plus de 11 jours (précisément 11 jours 7 heures 32 min et 40 sec). Il grimpe même sur le podium général de ce Rhum 2018, derrière Francis Joyon et François Gabart arrivés lundi – deux Ultime.


Écouter le podcast


"(Ambiance)... Il y a deux Ultime devant et un tout petit Multi 50 sur le podium ! Celle-là, elle restera c'est magnifique. C'est la victoire de l'engagement et de la préparation, et puis il y a eu des conditions vraiment pas faciles ces derniers jours. Cette dernière nuit, je ne savais plus du tout où j'habitais. J'ai eu une sorte de trou noir pendant quelques heures. J'avais l'impression d'avoir du monde à bord, je me demandais ce que je faisais là c'est assez curieux, et c'est la première fois que je vis ça. Le job est accompli avec une belle course, avec une super équipe et un projet qui est abouti sur une belle victoire, donc c'est plutôt sympa. "




Skipper et sponsor heureux


Un résultat qui fait le bonheur de son sponsor, Patrick Buton, directeur général de Réauté Chocolat (dont le siège est en Mayenne à Azé).


Écouter le podcast


"Super content et ravi de ce résultat. Premier en Multi 50, c'est sûr que c'était notre objectif d'arriver devant les Imoca, voilà mais c'est surtout pas de chance pour les Ultime, qui entre les chavirages et les abandons... on sait que cette troisième place au "scratch" c'est "de la chance pour nous" mais sur le malheur des Ultime devant nous. C'est historique et c'est exceptionnel pour nous ! Surtout pour Armel. On savait que pour passer, il fallait prendre la Route du Sud, en tout cas aujourd'hui on est là, Armel est premier, et c'est juste magique !"




Patrick Buton et Armel Tripon au micro de Simon Reungoat. Pour Armel, prochain défi : retourner en IMOCA sur le Vendée Globe en 2020 avec un bateau tout neuf !


Incident pour Alex Thomson


Avec un incident assez incroyable cette nuit : le skipper gallois Alex Thomson, qui s’apprêtait à remporter la course dans la catégorie IMOCA a échoué son bateau Hugo Boss sur la côte Guadeloupéenne. Les précisions de Simon Reungoat.


Écouter le podcast


« Oui c’est assez hallucinant ce qui s’est passé ici dans la nuit Guadeloupéenne ! Il était 22h à Pointe-à-Pitre, 3h00 du matin en métropole quand le bateau Hugo Boss, en passe de remporter la Route du Rhum en IMOCA, ces bateaux que l’on retrouve sur le Vendée Globe, a filé tout droit sur la falaise au Nord de Grande Terre en Guadeloupe… Alex Thomson s’est probablement endormi à quelques heures de l’arrivée… Son équipe annonce qu’il va bien, qu’il n’est pas blessé… Il a utilisé son moteur pour se dégager des rochers, ce qui est interdit… Il risque plusieurs heures de pénalité, voire une disqualification… Par ailleurs son bateau a de nombreux dommages, dont un foil cassé et la coque détruite à l’avant… Mais a priori pas de voie d’eau, pas de risque de couler… Le monocoque est reparti à faible allure et pourrait mettre prêt de 12h à rejoindre l’arrivée car il doit affronter la houle importante en baie de Pointe-à-Pitre… Le 2e, Paul Meilhat, qui était près de 15h derrière, pourrait en profiter pour revenir tout près de Thomson après cet impensable rebondissement ».



Hugo Boss aux Sables-d'Olonne (photo Archives Simon Reungoat)


La réaction de Jacques Caraes


La réaction de Jacques Caraes, le Directeur de Course sur cette Route du Rhum. Il a joint au téléphone Alex Thomson,  et nous explique cet accident incroyable.


Écouter le podcast


"Cela a dû être un talonnage violent, parce que le bateau marchait auparavant à 18 noeuds de vitesse. J'ai pu avoir un contact avec Alex Thomson à 3 heures 40, nous disant qu'il avait talonné au ras de la falaise, cassant son bout dehors et sa crash-box avant, plus un trou sur le côté à deux mètres de la crash-box. des dommages importants sur le Foil tribord qui s'est cassé. Pas de voie d'eau a priori. La quille aussi aurait talonné lourdement. Il a réussi à se dégager de la falaise en mettant son moteur. Actuellement il fait route, en imaginant pouvoir finir et passer la ligne d'arrivée. Bien entendu, le jury apris note des circonstances et pose aujourd'hui réclamation contre Hugo Boss pour utilisation du moteur... Oui, ça peut aller jusqu'à la disqualification."