Retraites : Les annonces du 1er ministre

11 décembre 2019 à 14h41 par Emilie PLANTARD

Le 1er ministre Edouard Philippe s'est exprimé ce mercredi midi pour annoncer les détails du projet de loi sur la réforme des retraites. Des annonces qui ne satisfont globalement pas les syndicats.

HIT WEST
Manifestation du 5 décembre 2019 à Nantes
Crédit: Hit West

Le 1er ministre l’a dit très clairement : Le temps du régime universel est venu, celui des régimes spéciaux s’achève, avec une transition qu’il veut progressive. Cette refonte s’appliquera dès 2022 pour les nouveaux travailleurs, et à partir de 2025 pour les générations nées après 1975, les travailleurs nés avant n’étant pas concernés par la réforme.  

Le nouveau système sera donc, à point et ce sont les partenaires sociaux qui auront la responsabilité de fixer leur valeur. L’âge minimal de départ à la retraite restera 62 ans, mais un âge d’équilibre sera fixé à 64 ans pour une retraite à taux plein. A noter que la pension minimale sera revalorisée à 1000 euros pour les carrières complètes, que les périodes de maternités seront compensées à 100% et que la pension de reversions sera maintenue. Côté enseignants, le ministre promet une revalorisation des salaires pour ne pas pénaliser leur niveau de retraite.

Des syndicats remontés après les annonces

Cette petite révolution dans le calcul des pensions ne satisfait en rien la CGT-cheminot, premier syndicat de la SNCF qui appelle à poursuivre le mouvement de grève. A la CFDT, Laurent Berger parle d’une ligne rouge franchie avec l’âge pivot à 64 ans. Même vocabulaire chez ses confrères de la CFDT-Cheminot et de l’UNSA. De son côté, François Hommeril de la CFE/CGC affirme qu’il reste, lui aussi, du côté des opposants à cette réforme. Tous doivent réunir leurs instances pour déterminer la suite à donner au mouvement mais rien, dans le projet de loi ne semble être en mesure de le calmer… Le principal syndicat enseignant, SNUIPP/FSU, se dit quant à lui inquiet des annonces d’Edouard Philippe, et déclare poursuivre le mouvement.