Retour sur la manifestation contre la Loi Travail à Nantes : Fabrice David

16 septembre 2016 à 1h51 par La rédaction

HIT WEST
Les opposants à la Loi Travail ont remis le couvert hier à Nantes et dans les grandes villes de la région, pour demander l’abrogation du texte promulgué pendant l’été. Ils étaient 4.000 dans la cité, un millier à Angers et Cholet, 800 à St-Nazaire, plus de 300 à La Roche-sur-Yon et 200 à Laval… Des dizaines aussi dans d’autres villes comme Segré et Fontenay.

A Nantes, on craignait les heurts, après un printemps marqué par la casse en ville. Les banques ont eu raison de se barricader. Des affrontements ont (bien) eu lieu hier vers la Préfecture : échanges entre CRS et casseurs, et jets de pierres contre gaz lacrymogène. 7 personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue. Le calme est rapidement revenu et le cortège s'est dispersé vers 14h Place du Commerce. Les syndicats estiment la mobilisation satisfaisante. Ecoutez Fabrice David de la CGT 44 interrogé par Mathieu Lopinot.

Tôt le matin, les jeunes s’étaient mobilisés en bloquant l’entrée de plusieurs lycées dont le lycée Albert Camus à Nantes et le lycée Bergson à Angers.