Retour à l'école : les choses se précisent

21 avril 2020 à 7h58 par Alexandra BRUNOIS

Le retour à l'école après le 11 mai sera progressif... Le Ministre de l'Education a précisé les choses ce mardi. Il semblerait que les enfants soient moins transmetteurs du virus que prévu.

HIT WEST

Jean-Michel Blanquer précise le retour à l’école le 11 mai prochain. Le Ministre de l’Education a été entendu ce mardi matin par la mission d’information de l’Assemblée nationale. Il précise que tous les élèves ne seront pas de retour à l’école le 11 mai… que ça ne sera pas une rentrée normale.

La rentrée scolaire sera étalée à partir du 11 mai… Les enseignants feront leur pré-rentrée le lundi 11 mai, suivis le mardi 12 de la rentrée des grandes sections, CP et CM2. La semaine suivante le 18 mai, ce sont les élèves de 6ème et 3ème et de première et terminale qui retrouveront les bancs de l’école, puis le 25 mai de tous les autres niveaux. Les enfants ne seront pas plus de 15 par classe, 10 en maternelle… les autres élèves pendant ce temps là en sport ou en études.

Les parents pourront garder les enfants à la maison s’ils le désirent en prouvant une poursuite de l’instruction. Les Maires des communes devront évaluer si le dispositif de distanciation sociale est possible dans les établissements. Si non, il n'y aura pas de reprise.

Une réouverture des collèges publics qui interroge les Présidents de conseils départementaux notamment en Bretagne… Ces derniers manquent encore cruellement d’informations.

Le plan pour l’école ainsi que les autres mesures du déconfinement seront présentés aux parlementaires avec un vote fin avril. Les Ministres sont notamment chargés ce mercredi de remettre leurs propositions pour le déconfinement dans leurs filières.

LES ENFANTS TRANSMETTENT-ILS LE VIRUS ?

Quelles seront les conséquences du retour des enfants à l'école le 11 mai sur la diffusion du COVID19 dans la population ? Beaucoup de parents et grand-parents s'inquiètent à ce sujet... Pour le docteur Pascal Crépey, épidémiologiste et enseignant-chercheur à l'Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique à Rennes, les personnes asymptomatiques, et notamment les enfants, n'auront pas un rôle majeur dans la diffusion du coronavirus.

Écouter le podcast
« On pensait que les enfants étaient de forts transmetteurs de ce virus, or depuis quelques semaines on s’aperçoit en regardant les études et ce qui s’est passé à travers le monde, que peut-être que 10% des situations où c’était un enfant qui avait démarré l’infection et la contamination au sein de leur propre foyer… alors que pour la grippe, on est plutôt de l’ordre de 50%. Donc, on remet en question l’idée que ce Coronavirus se comporte comme la grippe vis-à-vis de la transmission chez les enfants et que les enfants ne sont peut-être pas autant transmetteurs qu’on ne le croyait ».

Dans les Côtes d’Armor, la FCPE 22 se dit quant à elle contre un retour à l’école le 11 mai. La Fédération des parents d’élèves estime que la réouverture des établissements scolaires « est essentiellement motivée par des raisons économiques et non pas l’intérêt des élèves ». Les conditions de sécurité ne seraient pas remplies selon elle.