Retailleau et Clergeau contre les mesures de Macron

20 juillet 2017 à 3h55 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

Plus de 13 milliards d’économies d’ici 2022, c’est l’effort demandé par le président Macron aux collectivités locales. En Pays de la Loire, Bruno Retailleau, président de région LR, a contesté les mesures annoncées telles que la baisse des dotations et la suppression de la taxe d’habitation. Pour le chef d’opposition PS Christophe Clergeau, « cet effort est une potion amère pour les collectivités… L'état devrait se donner comme priorité de construire avec les Régions un pacte pour l'investissement afin de préparer l'avenir et répondre aux besoins des populations. »

Sur la suppression de la taxe d’habitation, François Cuillandre, interrogé par Ouest-France est contre. Pour le maire PS de Brest elle est un lien indispensable entre les contribuables et la Ville.