Rennes : les migrans doivent quitter Cleunay

25 août 2014 à 12h46 par La rédaction

HIT WEST
Le tribunal administratif a tranché en faveur de la Ville de Rennes dans le dossier du campement de migrants de Cleunay.
La juge des référés ordonne aux 21 migrants encore présents d'évacuer le terrain avant le dimanche 31 août à minuit.
Passé ce délai, la Ville pourra faire procéder d'office à l'évacuation par la force publique.