Bretagne

Récupérer les bouteilles en plastique, ça fait partie de l'économie circulaire !

23 avril 2018 à 18h31 Par Fabien GONZALES
Crédit photo : Yann Launay

Le Premier ministre Edouard Philippe était lundi, en région Pays de la Loire, pour présenter son plan de développement de l'économie circulaire. Exemple, le recyclage des bouteilles en plastique.

On vous dit tout, ou presque, ce mardi sur l’économie circulaire. Hier, le Premier ministre Edouard Philippe était dans la Région chez SEB à Mayenne pour présenter son plan pour développer l'économie circulaire. Objectif : favoriser la réparation des produits et promouvoir le recyclage encore insuffisant en France.

Il existe dans ce domaine de grandes marges de progression, même si les initiatives se multiplient : vous avez peut-être vu apparaître un grand récupérateur automatique de bouteilles en plastique, ces derniers mois, sur le parking de votre grande surface. Le principe est simple : pour une grande bouteille plastique déposée, c'est 2 centimes d'euro en bon d'achat, à valoir dans la grande surface concernée... et ça marche, comme le confirme Franck Billaud, directeur de l'intermarché de Montauban de Bretagne, en Ille & Vilaine.

Écouter le podcast

 "Ca marche très très bien : aujourd'hui on tourne entre 70 000 et 80 000 bouteilles par mois, de tous formats. On redonne sous forme de bons d'achat entre 1600 et 2000 euros par mois. Certains clients en ont fait un véritable business, ils arrivent à faire 8, 10 ou 12 euros par mois uniquement avec la récupération de bouteilles plastique..."

Le gouvernement veut « tendre » vers 100 % de recyclage du plastique d’ici à 2025. Même succès pour le récupérateur installé sur le parking du Leclerc de Pontivy, dans le Morbihan. Installée il y a un peu plus d'un an, la machine se remplit rapidement : comme de nombreux clients de la grande surface, Yves par exemple est rapidement devenu un habitué.

 Écouter le podcast

"Ben on met la bouteille dedans, sans le bouchon... j'en ai combien là ? Peut-être 200... Mes petits-enfants les ramassent, puis après papy les amène.. Il y a 2 centimes par bouteille, pour les grosses, 1 centime pour les petites, c'est pas grand chose, mais le peu... c'est déjà ça, et puis cela fait moins de bouteilles à traîner partout.."

Le gouvernement souhaite tester un système de consigne "solidaire", pour inciter à ramener bouteilles en plastique et canettes. Dans les grandes surfaces, la consigne a pourtant bel et bien existé, c'était pour les bouteilles en verre, à la fin des années 1970 et au début des années 80... alors pourquoi a -t-elle disparu ? La réponse de Franck Billaud.

Écouter le podcast

"Je ne sais pas, certainement que le lobby des bouteilles plastiques... mais je n'ai pas la réponse, d'autres pays comme l'Allemagne ou le Canada l'ont gardé, et cela fonctionne très bien... aujourd'hui la réintroduire en France, pourquoi pas ? Cela va demander beaucoup d'investissement, parce que ce sont des machines lourdes et complexes, et retrouver de la surface pour les installer, mais pourquoi pas ?"

Un reportage de Yann Launay. 

Les autres mesures annoncées par Édouard Philippe sur l'économie circulaire. 

Le gouvernement veut favoriser la reprise et le recyclage des anciens téléphones portables, qui "dorment dans nos placards". Il voudrait aussi que ce soit aux producteurs de cigarettes de financer le ramassage des mégots, et non plus aux collectivités locales. Et en 2020, tous les nouveaux équipements électriques, électroniques et les meubles devraient porter l'indication réparable, ou non. Objectif global : réduire de moitié la mise en décharge et tendre vers le recyclage de 100% du plastique d’ici 2025.