Profession : Père Noël

19 décembre 2018 à 14h29 par Katell LAGRE

Le Père Noël est bien difficile à apercevoir et il est conscient de la frustration des enfants qui rêvent de le rencontrer. Il a donc autorisé quelques admirateurs à enfiler le même costume que lui pour leur rendre visite...

HIT WEST

Parmi ces admirateurs du Père Noël : Aurélien Chevalier, 31 ans, photographe à Chartres de Bretagne, près de Rennes... et Père Noël les week-end de décembre, et bien sûr tout particulièrement le 24...


Son carnet de rendez-vous pour le grand soir est d'alleurs bien rempli, qui promet un réveillon sans temps mort... comme chaque année depuis maintenant 5 ans :

Écouter le podcast
"Ce qui est génial, d'année en année, c'est de voir que les enfants ont une curiosité infinie et posent énormément de questions... on me demande beaucoup : "comment fais-tu pour voir tous les enfants du monde le 24 au soir ? ", je leur réponds tout simplement : le 24 au soir, le temps s'arrête, vous dormez, pour moi le temps s'arrête et j'ai le temps de rencontrer tous les enfants de la Terre.."

Aurélien a la souci du détail, il prépare soigneusement ses interventions : incarner le Père Noël n'est pas si facile.. pourtant, Aurélien ne compte pas raccrocher le costume de sitôt :

Écouter le podcast
"C'est vraiment magique à vivre, quand on voit les enfants qui sont sur un nuage, qui disent : mais tu es le vrai Père Noël.. comment tu sais comment je m'appelle ? Comment tu sais tout ça sur moi ? Parce que je suis le Père Noël, je te regarde pendant toute l'année, je sais ce que tu fais, je sais comment ça se passe à l'école.."

Incarner le Père Noël demande un vrai savoir faire, une bonne préparation comme un grand sens de l'adaptation... surtout quand tout ne se passe pas comme prévu :

Écouter le podcast
"Une anecdote assez croustillante : avec les gendarmes, qui m'ont vu passer avec mon costume rouge, qui rentrait chez les gens.. il m'ont demandé ce que j'essayais de faire.. je leur ai dit : je suis le Père Noël, c'est mon travail, je vais voir les enfants, je distribue les cadeaux...Ils m'ont demandé mes papiers... c'était il y a deux ans.. cela s'est terminé en éclat de rire, ils m'ont demandé pour prendre une photo, pour montrer à leurs enfants, et j'ai pu reprendre ma tournée.."


Reportage de Yann Launay.