Procès Xynthia : la tolérance de l'Etat pointée du doigt

1er octobre 2014 à 12h04 par La rédaction

HIT WEST
Le procès Xynthia se poursuit aux Sables d’Olonnes, avec cette après midi le témoignage de Stéphane Raison.
Dès les années 2 000, cet ingénieur des ponts et chaussées avait pointé du doigt la fragilité de la Faute-sur-Mer et l’Aiguillon à l’embouchure du Lay.
Il redoutait la rupture de la digue Est en évoquant la présence massive de maisons juste derrière.
Demain le tribunal devrait entendre des pompiers.