Bretagne

Premiers couvre-feux dans l'Ouest à partir de ce soir

23 mars 2020 à 05h27 Par Dolorès CHARLES
Hotel de Ville de Cholet
Crédit photo : Hit West (archives)

Les premiers couvre-feux décrétés en France, car les mesures de confinement restent insuffisamment respectées par nos concitoyens.

C’était le 15 février, l’ex ministre de la Santé Agnès Buzyn annonçait la mort d'un touriste chinois de 80 ans, hospitalisé à Paris. Le premier décès lié au coronavirus en Europe. Seuls 3 morts étaient alors recensés hors de Chine continentale : aux Philippines, à Hong Kong et au Japon. Aujourd’hui, l’Europe est l’épicentre mondial de l’épidémie, et le nombre de cas mortels a dépassé celui de la Chine… Au 7ème jour de confinement, la France compte à elle seule plus de 670 décès liés au covid-19, selon le dernier bilan, dont un médecin urgentiste de l'Oise.

112 décès de plus en 24 heures

Plus de 7.200 personnes sont hospitalisés en France, dont 1.700 cas graves en réanimation. La Bretagne compte 446 cas (174 résident dans le Morbihan, 99 dans le Finistère, 91 en Ille-et-Vilaine et 33 dans les Côtes d’Armor.) Dans les Pays de la Loire (bilan au 20 mars), 161 cas sont confirmés. 20 personnes sont décédées dans l'Ouest.

Couvre-feux décrétés à Cholet & La Roche

Après le Sénat, l'Assemblée a voté la nuit dernière le projet de loi permettant l’instauration d’un état d’urgence sanitaire de deux mois. Plusieurs communes ont décrété un couvre-feu : Nice, Perpignan, Arras, Cannes, mais aussi Cholet dans le Maine-et-Loire. L'arrêté sera appliqué à compter de ce lundi entre 21h et 5h. L'arrêté est valable jusqu'au 31 mars minuit.

Dans un communiqué, le Préfet de Maine-et-Loire ne préconise pas une généralisation de la mesure qui pourra être prise, ultérieurement et de façon coordonnée, si l'évolution de la situation le justifiait. En Vendée afin de lutter contre l’usage abusif et détourné des dérogations aux mesures de confinement constaté par les forces de sécurité intérieure, le préfet a décidé de "consulter les maires du département pour connaître leurs propositions quant à la nécessité de mettre en place des mesures de couvre feu localement". La ville de La Roche décrète un couvre-feu entre 20h et 6h à compter de ce lundi et jusqu'à la fin mars.

Les explications d'Emilie Plantard :

Écouter le podcast

"C’est une étape supplémentaire qu’ont décidé de franchir ces 2 villes en instaurant un couvre-feu, dès ce lundi. Plus question de sortir dans les rues à partir de 20H et jusqu’à 6H du matin à La Roche sur Yon, de 21H à 5H du matin à Cholet. Des décisions prises après que de nombreux cas de non-respect des mesures imposées par le gouvernement aient été constatées. Interdiction donc de se rendre dans les épiceries de nuit, de sortir le chien ou de faire un footing tardif, seules les déplacements à caractère indispensables pour motif de santé par exemple ou pour se rendre au travail seront autorisés. Cette restriction est valable jusqu’au 31 mars prochain, et renouvelable si besoin."

Le maire des Sables d'Olonne Yannick Moreau, interrogé par Ouest-France, ne compte pas prendre de couvre-feu, puisque les infractions ne sont pas commises la nuit, mais le jour. Même sentiment de la maire de Nantes Johanna Rolland.

AJOUT : Depuis lundi soir, la Ville de Fontenay-le-Comte a aussi instauré un couvre-feu entre 21h30 et 6 heures.

Amende à 1 500 euros en cas de récidive

Pour rappel, vous ne devez sortir que pour vous soigner, faire vos courses ou pour aller travailler si le télétravail n’est pas possible. Les forces de l’ordre sont mobilisées pour faire respecter ces consignes. Montant de l’amende : 135 euros. Elle est montée à 1 500 en cas de récidive dans les 15 jours et pourra atteindre 3 750 euros assortie d’une peine de 6 mois de prison maximum pour 4 violations en 30 jours !

Prolongation probable du confinement

On en saura plus ce lundi sur l’étendue ou non du confinement : le Conseil scientifique doit rendre son avis au Gouvernement, mais une prolongation est jugée plus que probable. Des mesures plus strictes ont aussi été mises en places ce week-end : interdiction d'espaces et d'activités extérieurs. Après l’accès aux plages du littoral interdit depuis jeudi, c’est l’accès aux forêts qui vous interdit… comme l’accès aux cours d’eau, aux lacs, aux plans d’eau et aux rives… Contrôles renforcés aussi dans les gares et les aéroports.

CORONAVIRUS CONFINEMENT DAMGAN AIRE DE JEUX PANNEAU INTERDICTION.jpg (366 KB)

@YannLaunay

Commande groupée en Pays de la Loire

Pour faire face à la pénurie de masques… 250 millions de masques ont été commandés, et seront distribués progressivement en France. En Pays de la Loire, une commande groupée de 950 000 masques a été faite pour faire baisse le prix unitaire de 40%. A lui seul, le Département de Maine-et-Loire a commandé 500 000 masques chirurgicaux et 20 000 masques FFP2 pour les Ehpad et services à domicile. Ils seront fabriqués par une entreprise vendéenne qui possède des usines de production en Chine.

La ville des Sables d’Olonne commande aussi 100 000 masques.

Un centre de consultation à Brest

A Brest, le Préfet ouvre un centre de consultation dédié à la Brest Arena. Les patients peuvent s'y rendre sur orientation de leur médecin traitant. Il s’agit de limiter l’afflux vers l’hôpital, et de ne pas exposer les patients des cabinets médicaux aux cas suspects de Covid-19. Il fonctionne de 8h à 19h.