Plusieurs sites internet nantais ""catholiques"" piratés

19 avril 2016 à 2h05 par La rédaction

Plusieurs sites internet nantais, hébergés par la Conférence des évêques de France, ont été piratés ce week-end par des cyber-djihadistes de Tunisie. Des sites, comme celui de la paroisse St-Luc-de-Bretagne, toujours inaccessible ce matin. Le groupe a déjà piraté des milliers de sites français depuis l’attaque à Charlie Hebdo, en janvier 2015, selon la presse écrite. Le retour à la normale est attendu d'ici demain.