Plus de terrasses chauffées à Rennes

5 janvier 2020 à 13h57 par Dolorès CHARLES

C'est une première pour une grande ville française : la fin des terrasses chauffées à Rennes.

HIT WEST
Crédit: Ronan Le Mouhaer (Hit West)

Depuis le 1er janvier, les patrons de bars et de restaurants de la capitale bretonne ont l’obligation de retirer les chauffages extérieurs. Des appareils de 2000 watts trop polluants, selon la métropole de Rennes qui a voté leur interdiction en juin dernier (2019). Une décision loin de faire l’unanimité du côté de la place Saint Michel et de la place des Lices. Écoutez ces clients rencontrés par Ronan Le Mouhaër.

Écouter le podcast

"C'est pas super chouette, on ne peut pas fumer, on ne peut pas être en terrasses... c'est pas agréable. Je pense qu'il y aura moins de monde, on ne pourra pas tous entrer à l'intérieur. Moi je ne fume pas et je n'ai pas envie d'être au froid comme ça... et je n'ai pas envie de m'enfermer non plus dans un bar, les bars de Rennes sont souvent assez petits... Moi ça ne me pose pas spécialement de problème si je veux être au chaud, j'irais à l'intérieur et c'est comme l'interdiction de fumer dans les lieux publics tout le monde s'est adapté et je pense qu'on va s'adapter pareil, ça ne va pas changer grand chose... L'argument écologique oui, mais c'est vrai que pour les bars c'est un peu dommage car ils misent sur leur terrasses ... même chose pour le centre ville de Rennes, il sera moins dynamique."

Le vote a eu lieu au mois de juin :

Les professionnels

Qu’en pensent les professionnels du secteur ? Leurs réactions au micro de Ronan Le Mouhaër.

Écouter le podcast

"On a deux chauffages extérieurs qui permettent de chauffer la terrasse, donc on doit les enlever c'est dommage parce qu'aujourd'hui les rennais aiment bien être à l'extérieur mais pour l'écologie c'est très bien ! Les gens nous demandent de trouver une alternative au chauffage mais hormis les plaids on ne voit pas trop d'alternative ... L'avantage c'est que ça va relancer l'intérieur des bars qui aujourd'hui est un peu calme... Je n'ai jamais voulu en mettre, car je trouvais que ça consommait beaucoup plus que l'effet que cela pouvait avoir en terrasse... après cela dépend des superficies des terrasses mais quand on a des grandes terrasses il fallait multiplier les chauffages, et au final ça ne sert pas à grand chose."

Prochain chantier qui suscite déjà quelques inquiétudes chez les gérants de cafés rennais : la suppression des barnums au profit de parasols, à partir du 1er janvier 2022. La Ville de Rennes souhaite que les terrasses s’intègrent davantage au paysage…