Bretagne

Planter des arbres : Bonne idée !

07 mars 2019 à 16h31 Par Emilie PLANTARD
Morgane plante un arbre à Vannes
Crédit photo : Hit West

Planter des arbres pour lutter contre le réchauffement climatique : Des initiatives se multiplient, dans l'Ouest comme ailleurs, pour tenter de compenser les émissions de gaz à effet de serre.

A Vannes, 1200 arbres viennent d'être planté ce jeudi, au Prat, sur un terrain de 2 hectares entouré de zones industrielles et commerciales. D'ailleurs, les entreprises co-financent cette opération avec la ville de Vannes, propriétaire du terrain. Une opération coordonnée par l'association Clim'actions Bretagne sud avec un objectif : ne pas "planter pour planter" mais installer des essences variées, pour répondre à plusieurs objectifs, comme l'indique Dominique Pirio, présidente de Clim'actions :

 Écouter le podcast

"Nous plantons des arbres adaptés au changement climatique : du chêne vert, par exemple.  On a aussi choisi de mettre des essences qui ont une fonction biodiversité : du sorbier des oiseleurs, par exemple, dont les fruits attirent les oiseaux. Mais on a mis aussi du pin maritime, une essence recherchée par la filière bois pour la construction, le chauffage.."



Les "planteurs" sont des stagiaires forestiers du lycée du Gros Chêne, à Pontivy. Parmi eux : Morgane, 24 ans, équipée d'une bêche et d'un  grand sac rempli de différents arbres :

Écouter le podcast

"C'est pour la bonne cause : c'est bien de faire des petits pas ensemble contre le réchauffement climatique... Quand on plante un arbre, on est fier... c'est pour la planète, pour la biodiversité.."

Un petit geste + un petit geste...

Planter des arbres permet de stocker du carbone, et donc de compenser les émissions de gaz à effet de serre... mais quand on sait que pour compenser la pollution annuelle d'un  seul Français, il faut planter entre 300 et 400 arbres, alors ce boisement sur 2 hectares peut paraître bien modeste :

Écouter le podcast

"C'est vrai que cela ne va pas changer directement les émissions de gaz à effet de serre de la France et le réchauffement climatique mondial, c'est évident.. Mais le fait que chacun participe, c'est important, et on espère qu'il y aura de plus en plus de parcelles qui vont être boisées.. l'objectif est que cela fasse boule de neige, une prise de conscience pour chacun.."

L'association veut renouveler l'opération là où ce sera possible..  en ayant conscience des limites de l'exercice :

Écouter le podcast

"Il n'est absolument pas question  de planter sur des espaces agricoles, sur des espaces riches comme des zones humides, par exemple, et ici, au Prat, on a choisi de ne planter que la moité de la parcelle, pour conserver un espace un peu ouvert : une plantation complète risquait de bloquer le paysage.."

Une nouvelle plantation est prévue à Sulniac, près de Vannes, au milieu du mois de mars.