Pédaler pour recharger son portable

19 mars 2021 à 6h17 - Modifié : 19 mars 2021 à 6h30 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST
Crédit: Yann Launay

Pédaler pour recharger son portable, c'est le défi lancé à deux lycées bretons par la société Ludikénergie et la Région Bretagne. Reportage à Concarneau de Yann Launay

Pédaler pour recharger son portable : c'est ce que la société bretonne Ludikénergie et la Région Bretagne proposent aux élèves du lycée Emile Zola, à Hennebont, et du lycée Pierre Guéguin, à Concarneau. Pour pimenter les choses, les deux établissements ont été mis au défi de produire le plus de watts possible à la force des mollets.






Les bornes de recharges sont fabriquées en Ille-et-Vilaine : elles sont constituées d'un alternateur , protégé par un épais capot en acier, et surmonté par un pédalier. Des machines sobres, qui n'ont pas d'écran de contrôle : l'écran, c'est celui du téléphone, grâce à une appli spécialement développée par Ludikénergie.


Démonstration par les lycéens de Pierre Guéguin, à Concarneau, où deux bornes ont été installées dans la cafétéria :


Écouter le podcast
"Il y a 3 prises usb où on peut brancher nos téléphones. QSuand on pédale, on voit le nombre de watts créés, le nombre de kilomètres parcourus et le nombre de calories dépensées. Je viens qaund j'ai des heures de perm', c'est bien pour la planète (...) C'est pratique, ça va assez vite, mais je n'ai pas le courage de pédaler tous les jours.. (...)On se rend utile... Je trouve que c'est une bonne manière de nous faire penser à l'énergie que l'on consomme... et puis cela nous fait bouger dans la journée, c'est rigolo je trouve..."


DEFI LUDIKENERGIE LYCEE PIERRE GUEGUIN APPLI.jpg (289 KB)


C'est le gestionnaire du lycée qui pilote l'opération : un défi pédagogique et responsabilisant aux yeux de Jean-Luc Pinon :


Écouter le podcast
"Ces bornes permettent aux jeunes de comprendre les principes du développement durable, de la production d'énergie propre, de voir qu'on peut de manière autonome recharger des objets du quotidien. ça montre que l'on n'a rien sans rien... Produire de l'énergie, ce n'est pas gratuit, cela demande un effort... Quand on a un besoin, on produit l'effort et on produit son énergie..."


DEFI LUDIKENERGIE LYCEE PIERRE GUEGUIN BORNE A PEDALES.jpg (358 KB)


Jean-Baptiste Michel est responsable éducation au développement durable au lycée Pierre Guéguin. Il juge très encourageante la façon dont les élèves apprivoisent la machine :


Écouter le podcast
"Ils restent 5-10 minutes en général : ils se mettent sur le vélo, ils pédalent et c'est un peu de la méditation active, presque... Ils ne sont pas forcément scotchés sur leur téléphone pendant qu'ils le rechargent, mais on sent que plutôt que d'être assis à rien faire, ils se dépensent un peu, c'est pas mal... Je pense que ça va rester, que certains vont se rendre compte que ça leur fait du bien... Peut-être qu'un jour on aura 25 bornes et que l'électricité du lycée sera produite par ça, sait-on jamais..."


Le défi prend fin dans 5 semaines. Le lycéen qui aura pédalé le plus remportera un vélo (un vrai), et le lycée gagnant réalisera une fresque avec un graffeur professionnel.