Pas de violences dans les festivals !

26 juin 2019 à 2h18 par Dolorès CHARLES

Hit West la radio des festivals. En Pays de la Loire, une campagne d'affichage est lancée cette semaine pour lutter contre les violences lors des évènements festifs et plusieurs festivals sont partenaires de l'opération.

HIT WEST
Crédit: Campagne d'affichage

La Nuit de l’Erdre, mais aussi les Trois Eléphants à Laval, les Escales à Saint Nazaire, ou Les Z’Eclectiques à Cholet… font partie des festivals ligériens, qui participent cette année à la lutte contre les violences à caractère sexuel, sexiste, raciste et homophobe. Par quels moyens ? Eh bien par une campagne pour prévenir les comportements inappropriés, mais aussi des sessions de formation à destination des équipes, bénévoles et prestataires, pour les aider à détecter et à prendre en charge les femmes victimes de violences, et enfin par une meilleure communication sur leurs valeurs : respect de l’autre, ouverture à la diversité, etc.






Une première en Pays de la Loire


Cette initiative innovante a le soutien de la Préfecture de Région qui lancera ce mercredi à Nantes la campagne d’affichage « Ici c’est cool ! Les lieux et événements festifs s’associent contre toutes les violences » ! [Communiqué ci-dessous]


Les prochains festivals


A La Roche-sur-Yon, c’est ce soir que démarre avec Hit West, le festival R.Pop dans le jardin de la Mairie. Le premier concert est programmé à 21 heures 30, et c'est Electro Deluxe qui ouvre les festivités.






A Nort-sur-Erdre, c'est La Nuit de l’Erdre en fin de semaine. Trois jours de concerts avec Bigflo & Oli, Soprano, Eddy de Pretto, Clara Luciani, Gaëtan Roussel, Boulevard des Airs, etc. Pour les derniers billets, rendez-vous sur le site de LNDLE, 42 euros la soirée.






[Communiqué complet]


Dans le cadre de leur politique de prévention, 25 festivals des Pays de la Loire participent à une initiative innovante pour lutter contre les violences à caractère sexuel, sexiste, raciste et homophobe. Composée de sessions de formation et d’une campagne d’affichage, cette initiative bénéficie du
soutien de la préfecture des Pays de la Loire - direction aux droits des femmes et à l’égalité - et de l’appui du Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire.


Les concerts sont des espaces de découvertes et de fêtes propices à la rencontre. Depuis plusieurs années, des politiques de prévention y sont à l’oeuvre pour réduire les risques liés aux comportements excessifs qui sont parfois associés à la fête. Elles permettent de toucher et de sensibiliser les nombreux publics qui fréquentent les évènements culturels tout au long de l’année, et en particulier durant la période estivale. Récemment, en Europe et en France, des incidents, agressions et violences à caractère sexuel, sexiste, raciste et homophobe, ont été observés. Ces phénomènes ont alerté les organisateurs de festivals et de concerts des Pays de la Loire qui ont choisi d’y répondre ensemble afin de préserver leurs événements, comme espaces privilégiés de plaisir et de partage. Dans le cadre d’un dispositif local d’accompagnement local (financé par France Active), le Pôle de coopération,
la délégation aux droits des femmes et à l’égalité et 5 festivals pilotes* ont mis en place une approche particulièrement innovante.


Ils ont ainsi élaboré une politique commune de prévention des comportements inappropriés en milieu festif comportant :


- Des actions de formation, à destination des équipes, bénévoles et prestataires, pour les aider à détecter et à prendre en charge les femmes victimes de violences. Ces formations sont financées par l’État.


- La mise en en place d’actions d’information,


- Une meilleure communication sur leurs valeurs : respect de l’autre, ouverture à la diversité, découverte et convivialité.

Le premier festival de la saison, «Les Trois éléphants» à Laval, s’est tenu du 22 au 26 mai. Il a pu bénéficier de la formation auprès des personnels et présenter cette campagne de sensibilisation. Mais d’autres associations, festivals et événements en Pays de la Loire et en France ont fait le choix de recourir à cette campagne de prévention contre les comportements inappropriés.


C’est dans ce cadre et avec le soutien de la préfecture des Pays de la Loire - direction aux droits des femmes et à l’égalité - et l’appui du Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire que sera lancée la campagne d’affichage « Ici c’est cool ! Les lieux et événements festifs s’associent contre toutes les violences », au Com & Médias à Nantes, ce 26 juin. Une campagne réalisée par l’agence Adamytes, à partir de créations de Marine Bouvier.