Partez en s'cool bus ce matin !

4 octobre 2019 à 2h04 par Dolorès CHARLES

Partir à l'école en vélo collectif : c'est le principe du « S'cool bus ». Yann Launay a testé et nous explique le concept.

HIT WEST
Le S'cool Bus
Crédit: Yann Launay pour Hit West

Le S'cool bus est un engin spécialement développé, qui peut faire penser à une « rosalie », une voiture à pédales de 4m de long pour 1m de large. Doté d’une assistance électrique, le S’cool bus peut embarquer huit enfants, en plus du conducteur. Ce concept venu de Normandie est testé, cette semaine, par la communauté de communes d’Erdre et Gesvres, au nord de Nantes. Plusieurs élèves de l’école Guy de Maupassant, à Petit Mars, ont été tirés au sort pour faire l’expérience de ce moyen de transport. Leur « s’coolducteur » n’était autre quel l’initiateur du S’cool bus, Amaury Piquiot, il est avec Yann Launay.


Écouter le podcast


« Il y a des freins à disques à l’avant et à l’arrière, il y a une technologie pour que le vélo ne puisse pas se retourner dans les virages… C’est très loin d’une rosalie… »


SCOOL BUS PETIT MARS 2.jpg (391 KB)


@YannLaunay


Les parents apprécient


Les parents ont pu découvrir l’engin et le concept : Amaury Piquiot était là aussi pour répondre à leurs interrogations, mais les premières réactions sont plutôt enthousiastes.


Écouter le podcast


« C’est une super initiative : l’aspect vélo, déjà, qui permet de respecter la planète et de faire un petit peu de sport avant d’aller à l’école… »


SCOOL BUS PETIT MARS 1.jpg (514 KB)


@YannLaunay


Pour son créateur, le S'cool bus est un support pédagogique avant tout.


Écouter le podcast


« Les enfants apprennent le code la route, ils deviennent plus autonomes, ils sont motivés et se prennent en main : ils ne veulent pas rater les copains, ils veulent aller s’amuser, pédaler, aller à l’école, donc l’énergie dès le matin est différente… »


SCOOL BUS PETIT MARS 3.jpg (295 KB)


@YannLaunay


Les avantages et les limites du S'cool bus


Camille Boceno est chargée de mission à la Communauté de communes Erdre et Gesvres, et elle voit dans le S’cool bus de nombreux avantages :


Écouter le podcast


« Je pense que c’est un outil pédagogique, ludique… On voit que les enfants y prennent goût, ils sont enthousiastes, ils apprennent tout un tas de choses : le s’coolducteur leur apprend des éléments essentiels pour la pratique du vélo… »


Mais peut-on imaginer un transport au quotidien, toute l’année, d’un grand nombre d’enfants avec une flotte de S’cool bus ? La réflexion est lancée, mais la faisabilité pose question.


Écouter le podcast


« Est-ce qu’on peut sur un territoire comme le nôtre organiser des lignes, est-ce qu’on peut garantir le ramassage pour suffisamment d’élèves ? Cela ne peut pas concurrencer un car, qui va parcourir de plus longues distances, avec 50 élèves. Aujourd’hui on est vraiment sur un outil pédagogique, pour un périmètre restreint… »


Le S’cool bus circule au quotidien dans quelques collectivités normandes, et 15 s'coolducteurs ont été formés. Mais l’engin, qui était jusque là un prototype, sera bientôt construit en série.