Bretagne

Papi, Mamie ... je peux venir vous voir ?

16 octobre 2020 à 15h07 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Pixabay

Le début des vacances de la Toussaint, entre Covid et Halloween cette année ! Qui jouera à nous faire le plus peur ? Bon restons sérieux, peut-on emmener les enfants voir nos parents ou nos grands-parents, une pédiatre de Rennes nous répond.

Ce soir, ce sont les vacances de la Toussaint, jusqu'au 2 novembre. Des vacances un peu particulières, d'une part parce que les Français seront très peu à partir au regard des prévisions des agences touristiques et de Bison Futé, et d'autre part parce que le Covid-19 s'étend à travers la France, et que la deuxième vague nous submerge... au vu des derniers chiffres de Santé Publique France. Le port du masque est d'ailleurs étendu à toutes les communes de Loire-Atlantique, ainsi que dans les communes du littoral de Vendée, ces deux prochaines semaines.

De nouvelles restrictions ce week-end

Dès ce soir minuit, un couvre-feu va être instauré dans 8 grandes villes de France, ainsi que dans toute l'île de France, entre 21h et 6h, et sur tout le territoire il y aura des restrictions plus sévères, pour protéger les plus fragiles et les soignants. Interdiction de fêtes privées, et pas plus de 6 à table dans l'ensemble des restaurants de l'Hexagone, par exemple. Alors se pose la question des enfants et des grands parents, les premiers vont souvent chez les seconds pendant les vacances scolaires, car les parents travaillent.

Que dire aux enfants ?

Faut-il maintenir le contact ou est-ce trop dangereux pour les aînés ? Et surtout que dire aux enfants ? La réponse du Docteur Amélie Dhalluin, pédiatre au CHU de Rennes et invitée ce vendredi midi de l'émission "Sur place ou à emporter" sur Hit West :

Écouter le podcast

"Cela fait plusieurs mois qu'on leur explique pourquoi est-ce qu'il ne faut pas faire de bisous aux grands-parents, pourquoi est-ce qu'il faut inventer d'autres relations sociales entre eux, et je ne dis pas qu'il faut forcément que ce soit par écran interposé, parce que la vraie relation est importante pour les enfants comme pour les grands parents, c'est indéniable. Mais les enfants ont un gros pouvoir d'adaptation et de compréhension, et leur dire de ne pas faire de bisous aux grands-parents, de bien se laver les mains ... Pour les petits, on ne leur demande pas de mettre des masques mais de faire leur mieux pour éviter la circulation du virus..."

Faut il dire la vérité aux enfants, au risque de créer de l’angoisse ? Le Docteur Dhalluin a répondu à Julie et Fabien dans "SPOAE" :

Écouter le podcast

"On part du principe qu'il vaut toujours mieux dire la vérité... La vérité, là, elle n'est pas si comppliquée... La vérité c'est qu'il y a un virus qu'on ne peut pas soigner et qu'on ne peut pas éviter ... qu'il n'y a pas de vaccination pour l'instant et que la seule façon de limiter la circulation du virus c'est de faire attention. Comment ne pas contaminer les grands-parents eh bien en respectant - ce qu'ils ont maintenant très bien appris grâce à l'école notamment - les gestes barrière : le lavage des mains, l'aération des logements ... Il faut toujours dire la vérité à des enfants, il faut toujours prendre le temps de leur expliquer et d'essayer de répondre à leurs questions, c'est ce qui me semble être le plus important..."

Une interview à retrouver en intégralité dans le podcast de SPOAE.