Ouverture des magasins de tissu : C’est la ruée !

29 avril 2020 à 16h51 par Emilie PLANTARD

L'achat de tissu étant désormais considéré comme de première nécessité, les boutiques ont rouvert leurs portes un peu partout, pour le plus grand plaisir des couturiers et couturières en mal de masques. A Rennes, Toto Tissus ne désemplit pas depuis lundi.

HIT WEST
Crédit: @Hit West

Un décret, paru au journal officiel le jeudi 23 avril dernier, a autorisé les magasins de tissu à reprendre leur activité, désormais considérée comme essentielle. Cela fait suite à la demande de certains professionnels et permettra aux français de coudre leurs propres masques, pour pallier la pénurie.


Depuis, c’est le branlebas de combat dans les boutiques de tissu et autres merceries, pour démarrer les ventes le plus rapidement possible, dans des conditions adaptées au contexte sanitaire. Certains favorisent le drive ou la livraison, d’autres accueillent leurs clients à l’intérieur. C’est le cas de la boutique Toto Tissus à Rennes, qui a réussi à ouvrir ses portes lundi et voit depuis les files d’attente s’allonger. Avec ses collègues, Anne, la responsable du magasin, a organisé la reprise en un temps record :


Écouter le podcast


"Dimanche matin, ma responsable m’a dit vous pouvez venir demain matin, oui. Prévoyez avec votre équipe qui peut venir et puis vous mettez en place telle mesure, pour ouvrir dès que vous êtes prête. Donc à 11H on était prêtes, on a pu ouvrir le magasin, bien sûr on a mis des barrières de sécurité, on a mis au sol des stcotchs à 1 mètre de distance, on a fait un sens de circulation dans le magasin, pour que les gens ne se croisent pas et on ne fait entrer que 4 personnes dans le magasin. Dès 10H il y avait du monde à la porte, à attendre qu’on ouvre !"



Une autorisation très attendue


Avec aussi peu de préparation et d’anticipation, cette reprise a généré du stress. Mais elle est positive pour la boutique et ses salariés, autant que pour les clients. Les habitués, mais aussi les novices, déjà nombreux et certainement ravis d’obtenir quelques conseils de professionnelles.


Écouter le podcast


"C’est une bonne chose pour le moral, c’était très bien d’ouvrir mais c’était aussi angoissant. Il y avait beaucoup d’anxiété parce que comment ça va se passer… Ça a été 2 bonnes journées, là. Forcément parce que les gens se le disent aussi, il y a le bouche-à-oreille. Là on trouve que ça se passe plutôt bien, les gens sont gentils, ils nous remercient. On n’est pas encore applaudies mais ça va peut-être venir ! Il y a des gens qui n’ont jamais cousu, qui arrivent dans le magasin et qui nous disent on va essayer. Vous avez regardé les tutos, vous allez y arriver ! Il y a des tutos très simples !"



Des masques sur-mesures


La boutique, installée en plein centre-ville de Rennes, avait fermé rapidement le 17 mars dernier. Avec ce décret, elle doit reprendre du service dans le même empressement. Aucune commande n’a été anticipée et on constate déjà des ruptures sur les élastiques, puisque les clients viennent essentiellement pour les masques.


Écouter le podcast 


"Vraiment les gens jouent le jeu parce que c’est vraiment essentiellement pour les masques. C’est l’élastique, c’est le tissu adéquat… Bon il y a un peu d’autres achats mais la majorité des achats c’est pour les masques. Alors, du tissu de coton, et puis de l’élastique mais malheureusement on est à bout de course, là. On attend impatiemment un arrivage. On a vendu tout le stock qu’on avait en mars, quoi."


Un mètre de tissu suffit largement à confectionner plusieurs masques. Ajoutez à cela un peu de fil et d’élastique, le coût de revient est faible. Un excellent moyen de faire des économies, tout en réalisant un masque unique et à son goût !