Opération Villages à vivre à La Haye-Fouassière aujourd'hui

12 mars 2018 à 3h04 par Dolorès CHARLES

Emmanuel Barbe se déplacera aujourd'hui en Pays de la Loire, pour participer à l'évènement "Villages à vivre" à La Haye-Fouassière, et présenter des mesures de lutte contre l'insécurité routière (80 km/h sur les routes secondaires). Il sera bien "accueilli" par les fédérations locales de la FFMC, que ce soit à Nantes ou à La Roche-sur-Yon.

HIT WEST
Crédit: Le maire de La Haye-Fouassière (crdit photo Aléxis Bedu)

La Haye-Fouassière n'est pas connue « que » pour son rond-point soucoupe volante, régulièrement classé parmi les ronds-points les plus moches de France. Non, la petite commune est considérée comme un exemple à suivre en matière de sécurité routière. La Préfète Nicole Klein et le délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe, sont attendus aujourd’hui à La Haye-Fouassière, pour participer à l’événement « Villages à vivre », organisé par l’association Rue de l’avenir, dont la démarche vise à valoriser les initiatives innovantes et constructives. Ecoutez le maire de La Haye-Fouassière, Jean-Pierre Bouillant, avec Aléxis Bédu.

Écouter le podcast

« On est aujourd'hui confronté à une demande assez prégnante de riverains. On a une nouvelle population exigeante qui réclame des mesures de sécurité, et qui se plaint de la vitesse des véhicules. Alors, on a mis en place un schéma d'adaptation des vitesses sur tous nos axes dans la commune. On a pu travailler sur certains secteurs et y aménager des portions de voies. Tous ces travaux nous ont permis de ralentir la vitesse. On a pu mettre en place des liaisons douces et des liaisons partagées avec les véhicules pour toutes les personnes qui rejoignent la gare à pied depuis les villages avoisinants ».

Emmanuel Barbe sera à La Haye-Fouassière pour parler mobilité et sécurité des déplacements, aux côtés de la Préfète de Loire-Atlantique, Nicole Klein, qui présentera le bilan de l’accidentalité 2017 pour le département (14h). De son côté, le Préfet du Maine-et-Loire Bernard Gonzalez co-signera aujourd’hui avec ses partenaires un document qui définira les orientations locales en matière de sécurité routière pour les 5 années à venir. 

Après la Loire-Atlantique, direction la Vendée

Depuis janvier, 7 personnes ont trouvé la mort sur les routes de Vendée. Emmanuel Barbe présentera (17h15) depuis la Préfecture à La Roche sur Yon les nouvelles mesures annoncées par le Gouvernement, et notamment la baisse de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à compter du 1er juillet. Pour la Fédération Française des motards en colère (FFMC 85), Emmanuel Barbe "vient porter la propagande gouvernementale", elle appelle à un rassemblement piéton à partir de 15H30 devant la Préfecture.

Emmanuel Barbe se déplacera aussi place Napoléon pour présenter une opération de communication sur les bus Impulsyon, et une action de sensibilisation sur la sécurité des deux-roues.

Thomas Voeckler mobilisé : le champion cycliste, jeune retraité des pelotons, sera le porte-parole cette année des messages de prévention de l’opération de sécurité routière La Route Se Partage ! Un engagement du Vendée pour faire évoluer les pratiques et les comportements pour un respect mutuel entre tous les usagers de la route. Thomas Voeckler participera à plusieurs opérations de prévention dans l'année, auprès de différents publics.

Même chose à Nantes

Demain mardi à Nantes, le délégué interministériel présentera aussi les nouvelles mesures du Gouvernement pour lutter contre l’insécurité routière, et notamment la baisse de la vitesse à 80km/h (9h), sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire. La FFMC 44 prévoit un rassemblement dès 10H30 devant la Préfecture.
Le gouvernement espère par cette mesure faire baisser le bilan annuel de 450 morts.

Les rencontres MAAF

Alcool, vitesse et drogues… Lors des rencontres MAAF, 300 jeunes seront sensibilisés à Carquefou aux dangers de la conduite sous influence. Une nécessité quand on sait que la mortalité routière est la première cause de décès chez les jeunes adultes. En 2017, 779 jeunes de moins de 25 ans ont perdu la vie sur les routes de France. L'alcool est impliqué dans un tiers des accidents mortels !