On manifeste ce samedi dans l'Ouest !

10 mars 2018 à 14h46 par Alexandra BRUNOIS

Limitation de vitesse à 80km/h, politique libérale, interdiction de la pêche au bar, abandon de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, nucléaire et Mayotte... Les raisons de manifester étaient nombreux ce samedi dans l'Ouest

HIT WEST

CONTRE LES LOIS DU GOUVERNEMENT


Une opération escargot a été menée cet après-midi sur la N12 entre Trémuson et Langueux en Côtes d’Armor… Le collectif Colère 22 s’oppose à la limitation de vitesse à 80km/h sur les routes départementales à compter du 1er juillet prochain. Une trentaine de voitures et une cinquantaine de motos ont participé au cortège encadré par les forces de l’ordre.




A Lannion, c’est une agora des Luttes qui s’est tenue devant l’ancienne bibliothèque des Ursulines cet après-midi. Organisée par le Front Social, ce rendez-vous qui se veut régulier consiste à protester contre la politique libéral du gouvernement Macron… Le Front Social dénonce le déclin annoncé du Trégor… avec le regroupement des services de l’hôpital, la menace sur la ligne de train Plouaret-Trégor ou encore la remise en cause du fonctionnement des IUT et école d’ingénieurs à Lannion.


MANIF POUR LA MER A TOUT LE MONDE


650 pêcheurs et plaisanciers ont quant à eux manifesté ce matin à Morlaix. Ils dénoncent l’interdiction de la pêche au bar dans la Manche et en Mer du Nord. Une décision de l’Europe pour préserver la ressource.




LES RIVERAINS DE NANTES ATLANTIQUE NE LACHENT RIEN


En Loire-Atlantique, le collectif pour la défense des riverains de Nantes-Atlantique a quant à lui organisé une collecte de cartes d’électeurs ce samedi… à Nozay, Châteaubriant et Nantes. Une collecte symbolique pour exprimer son sentiment de trahison suite à la décision du gouvernement d’abandonner le projet d’aéroport du Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes. Les manifestants ont déposé leurs cartes d’électeurs dans le cercueil "Ci-git la démocratie". Cercueil qui sera porté à l’Elysée dans une semaine.


D'AUTRES RASSEMBLEMENTS A RENNES ET NANTES


A Rennes, une quarantaine de personnes se sont réunies ce matin place de la République… pour dénoncer l’insécurité à Mayotte. Ces Mahorais de Bretagne et Normandie demandent au gouvernement d’agir ! Une délégation a été reçue en Préfecture.


Les anti-nucléaires eux étaient une poignée cet après-midi à Nantes… Distribution de tracts place de la Petite Hollande pour dire non à l’enfouissement de déchets à Bure dans la Meuse. En parallèle, une banderole pour rappeler le désastre de Fukushima a été déployée sur le pont du périphérique Porte de Saint-Herblain.