On a retrouvé le reliquaire !

22 avril 2018 à 3h32 par Fabien GONZALES

Il avait été volé il y a une semaine au musée Dobrée à Nantes. Le reliquaire d'Anne de Bretagne a été retrouvé hier dans les environs de Saint-Nazaire. Explications et réactions

HIT WEST

La nouvelle a été confirmée vers 20H hier soir par le procureur de la République de Nantes. C'est à Saint-Nazaire dans une zone boisée, près de Saint-Marc-sur-Mer que les enquêteurs ont retrouvé les objets volés le week-end dernier au musée Dobrée et en particulier le reliquaire d'Anne de Bretagne. Selon nos confrères de Presse Océan, il était enveloppé dans un célophane tout comme la statuette hindoue et les pièces d'or volées au cours de la même nuit. Tout semblait intact.

L'enquête s'était accélérée jeudi avec l'interpellation de 3 hommes. Agés d'une vingtaine d'années, deux d'entre eux ont été mis en examen pour association de malfaiteurs et vol de biens culturels. Ils ont par ailleurs été placés en détention provisoire. Le 3ème avait été relâché. Les deux suspects continuent cependant de nier les faits. Deux autres personnes sont recherchées car il semblerait que les voleurs étaient 4 au moment des faits.

Réaction de Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique :
« La police a réussi à retrouver l’écrin du coeur d’Anne de Bretagne : c’est un immense soulagement
pour ce patrimoine commun inestimable.
Je tiens à remercier les enquêteurs pour leur efficacité. »

Johanna Rolland, Maire de Nantes, se réjouit que l’écrin du coeur d’Anne de Bretagne ait été retrouvé
ce soir. Elle tient à saluer le travail des enquêteurs qui a permis de retrouver ce trésor du patrimoine, si
cher aux Nantaises et au Nantais, avant qu’il subisse des dommages irréversibles.
« C’est un vrai soulagement et une grande satisfaction de savoir cet écrin unique intact. Nous sommes
impatients de pouvoir à nouveau admirer cette extraordinaire chef d’oeuvre d’orfèvrerie daté du début
du 16è siècle, joyau du patrimoine breton et national

Communiqué du Comité Anne de Bretagne :

Le Comité Anne de Bretagne félicite les services de police pour avoir retrouvé aussi rapidement le reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne et exprime un véritable soulagement devant le dénouement de cette affaire qui mettait sérieusement en péril l’un des symboles les plus importants de la Bretagne.

Il va être désormais temps de réfléchir au problème qu’a posé ce vol et plus globalement, à la place du patrimoine et de l’histoire de la Bretagne à Nantes.

En ce sens, le Comité Anne de Bretagne va prochainement rencontrer le président du Conseil départemental de Loire-Atlantique, M Philippe Grosvalet,  pour évoquer ces différentes questions.