Oeufs contaminés : pas ou peu de trace de l'insecticide

10 août 2017 à 2h40 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

Des œufs contaminés au fipronil. En France, 5 entreprises touchées dont deux dans l’Ouest : Igreca dans le Maine-et-Loire et une autre dans le Morbihan. A Seiches-sur-le-Loir, une enquête de traçabilité est en cours. Pour l’heure, les analyses se sont toutes révélées négatives, aucune trace de l’insecticide n’a été relevée dans l’usine selon la Préfecture. A l’intérieur, les œufs coquilles présents sont bloqués, ainsi que les lots de produits finis.
Dans le Morbihan, la livraison du 8 août dernier concernerait environ 295.000 œufs. Les lots ont été identifiés. Et s’agissant des lots transformés commercialisés, les premières analyses indiquent des seuils très faibles n’entraînant pas de toxicité pour la santé. Par prévention, des contrôles de la DDSP 56 sont en cours dans les élevages de poules pondeuses du département, et dans les établissements de la filière œufs et ovoproduits.
Face au scandale, les producteurs d'oeufs en Bretagne craignent une éventuelle méfiance des consommateurs.