Nicolas Bonnemaison ne se pourvoit pas en Cassation

29 octobre 2015 à 3h41 par La rédaction

HIT WEST
Nicolas Bonnemaison, condamné à 2 ans de prison avec sursis à Angers pour avoir abrégé la mort de patients en fin de vie, ne se pourvoit pas en Cassation. L’ancien urgentiste de Bayonne demande la révision de sa radiation de l’Ordre des médecins. Lors du procès en appel, il avait déclaré que la « médecine était sa vie. »