NDDL : Vinci « serait passé à autre chose »…

23 juillet 2014 à 5h40 par La rédaction

HIT WEST
Un cadre supérieur du groupe affirme dans les Echos judiciaire girondin que le site de Notre-Dame-des-Landes n’est plus une priorité pour le concessionnaire. Vinci aurait levé le pied selon lui… en rachetant une dizaine d’aéroports au Portugal. Actuellement, le projet aéroportuaire du Grand Ouest est suspendu à l’épuisement des recours déposés par les opposants.