NDDL : les opposants devant le tribunal de St-Nazaire

26 octobre 2016 à 4h12 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

Le Premier Ministre défend le transfert de l’aéroport à NDDL. Hier depuis l’Assemblée nationale, Manuel Valls a de nouveau prévenu les occupants de la ZAD, ils doivent quitter les lieux… sous peine de sanction. « Ceux qui seraient tentés de s'opposer par la force doivent savoir que de tels actes sont passibles de poursuites en justice ».

« Nous ne sommes toujours pas expulsables »: un rassemblement des opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes est prévu à 14H devant le tribunal de Saint-Nazaire. Ces habitants de la ZAD veulent accéder aux procédures d’expulsion les concernant… pour pouvoir ensuite s’y opposer judiciairement