NDDL : l'idée du référendum local sur le projet d'aéroport a fait réagir

10 mars 2015 à 3h41 par La rédaction

HIT WEST
Un référendum départemental sur le projet d’aéroport à NDDL près de Nantes, c’est l’idée émise par la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, hier sur BFM-TV. « Un référendum c’est mieux que la guerre », pour l’Acipa, principale association des opposants au projet, mais elle rappelle qu’un entretien est demandé à la ministre par le collectif des élus, sans réponse à ce jour, et qu’un référendum ne règlera rien puisque (je cite) « le dossier est basé sur des mensonges et des manipulations. »

A l’opposé, l’association des Ailes pour l’Ouest, pro-aéroport, affirme que le débat a déjà eu lieu maintes fois, et qu’il est temps de passer à l’action.

A la région, le président PS Jacques Auxiette est clair. « Dans l’état actuel du droit, le maître d’ouvrage (à savoir l’Etat) ne peut pas organiser juridiquement un référendum ».

Pour EELV, il ne faut pas « un référendum cache misère mais une véritable remise à plat du dossier ». Quant aux élus UMP, « ce référendum ne ferait que reculer une nouvelle fois l’échéance attendue ».