Naoned : Johanna Rolland interpelle la Préfète

5 septembre 2017 à 2h16 par Dolorès CHARLES

La maire de Nantes prend la défense des écoles Diwan.

HIT WEST
Crédit: Cécile Dauguet

C’était hier la grande rentrée des classes. Au total, l’Académie de Nantes compte 728.000 élèves. Ils sont plus de 270.000 en Loire-Atlantique, qui compte deux nouveaux établissements, le lycée de Carquefou et un collège dans le quartier nantais de St Joseph de Porterie.


Parmi les nouveautés 2017 : le retour de la semaine à quatre jours dans un tiers des écoles françaises, des évaluations en français et en maths dès l’entrée au CP, ou des classes de CP dédoublées dans les écoles des quartiers les plus défavorisés. C’est le cas pour 5 écoles élémentaires d’Angers situées dans les quartiers Monplaisir et Roseraie. Le Recteur de l’Académie William Marois visitera ce mardi les CP de l’école Voltaire.


La polémique sur les contrats aidés


Cette rentrée 2017 est aussi marquée par la baisse annoncée des contrats aidés, mesure qui impacte directement le fonctionnement des écoles Diwan en Bretagne. A Nantes, deux écoles sont restées fermées hier, 230 enfants concernés. La maire a interpellé la Préfète Nicole Klein. Johanna Rolland lui demande de permettre à l’AEP Diwan Bro Naoned de continuer à bénéficier des emplois aidés essentiels à son fonctionnement.


Son communiqué complet :