Pays de la Loire

Nantes : Une quandrangulaire possible au 2nd tour

16 mars 2020 à 19h04 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : Emilie Plantard, pour Hit West

Avec des bureaux de vote fermant à 20H, Nantes a tardé à délivrer des résultats hier soir. Ils sont cependant très favorables à la maire sortante, qui souhaite une alliance avec les verts, 3è au classement.

Les marches du podium nantais de ce 1ertour des municipales sont occupées, sans surprise, par 4 femmes : Johanna Rolland, maire sortante, Laurence Garnier, candidate LR et Julie Laernoes d’EELV. Le plus inattendu, ce sont les scores et c’est donc avec une avance confortable que Johanna Rolland s'impose avec 31,36% des voix (31,36) au 1er tour de ces municipales, malgré un taux d'abstention record de 62,5%. Une prise de distance qui a surpris ses rivales, Laurence Garnier à droite (19,94%) et Julie Laernoes chez les écologistes (19,58%), tant les pronostics étaient difficiles dans la ville. C'est donc vers une triangulaire qu'on se dirige ici, sauf si une alliance réduisait à 2 le nombre de listes. C'est en tout cas ce que souhaite la maire de Nantes qui ne parvient pas à se réjouir de ce 1er scrutin, au micro d’Emilie Plantard.

Écouter le podcast 

"Quand on mesure la situation dans laquelle on va être dans les prochains jours, et dans les semaines à venir, non. On ne peut pas être content. Ce que je peux vous dire au moment où on parle, c’est que les nantaises et les nantais ont exprimé un choix clair, en plaçant la liste que je conduis clairement en tête au 1ertour, donc naturellement ce soir, j’appelle au rassemblement, de la gauche et des écologistes pour porter le contrat social et écologiques que j’appelle de mes vœux depuis le début de la campagne."

Un second tour contesté

Derrière, c’est une déception pour la liste menée par la jeune Margot Medkour qui, avec seulement 8,94% des suffrages, ne sera pas présente au second tour. Mais à l’issue de cette première partie de scrutin municipal, c’est plutôt la tenue du second tour qui pose question. A Nantes, dès dimanche soir, la candidate verte Julie Laernoes demandait un report de ce rendez-vous citoyen.

Écouter le podcast 

"Je ne vois pas comment on peut tenir un deuxième tour dans les conditions actuelles. Déjà le 1ertour c’est interrogeable. Même si on était élus avec un peu plus de la moitie des votants sur les scrutins précédents, aujourd’hui c’est un gros tiers, ça interroge fortement sur la légitimité que peuvent avoir les élus locaux dans les 6 ans à venir. Ca devient une toute autre campagne électorale, je ne vous dis pas que c’est une situation idéale, mais c’est ainsi. On est face à une crise et je crois qu’il faut d’abord régler une crise et ne pas en provoquer une autre."

Réponse ce soir à 20H…