Pays de la Loire

Nantes : Le réseau 5G testé par Orange

16 septembre 2019 à 05h10 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : Orange

Après SFR, c’est Orange qui s’apprête à tester la 5G à Nantes. L’opérateur a profité de la Digital Week pour présenter ce projet au grand public.

La 5G est « la 5ème génération de technologie réseau mobile conçue pour répondre à la très grande croissance des données et à la connectivité de la société moderne » apprend-on sur le site d’Orange. Mais avant de généraliser cette nouvelle offre en 2020, les opérateurs doivent expérimenter son fonctionnement et la ville de Nantes va servir pour la seconde fois de terrain de jeu. Après SFR en janvier dernier, c’est donc Orange qui va démarrer une phase de test le mois prochain.

Pierre Jacobs est directeur Orange Grand-Ouest, il est au micro de Sylvain Cuillerdier :

Écouter le podcast

"Le test va démarrer au mois d’octobre, nous sommes en train de finaliser le recrutement. Il y aura des salariés, ils sont 2500 salariés Orange volontaires à Nantes, le grand public et des clients entreprise. Ça sera un test grandeur nature qui va toucher Nantes et quelques villes de la périphérie. On va pouvoir tester avec des terminaux 5G les nouveaux services."

Nantes, ville pilote

Orange prévoit de mettre en place cette nouvelle phase de test dans 5 villes pilotes, qui disposent d’autorisations de l’ARCEP, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes. Prochaine étape en 2020, lorsque l’ARCEP délivrera les premières attributions de fréquences, selon les besoins. Le déploiement de la 5G se fera alors progressivement, permettant de nouveaux usages grâce à un débit environ 10 fois supérieur à la 4G.

Écouter le podcast

"Comme ça rajoute de la capacité, l’accès sera facilité, la couverture sera meilleure. La deuxième chose, c’est la vitesse, la 5G va 10 fois plus vite que la 4G. Si vous téléchargez une vidéo en streaming, il y aura à peu près 10 fois moins de temps de téléchargement qu’aujourd’hui. Et puis ça va encore progresser parce que les services innovants vont arriver, on pourra avoir des connexions à distance qui seront permises parce que le temps de latence sera divisé par 3."

De nouveaux équipements

La mauvaise nouvelle pour les particuliers, c’est qu’il va falloir acheter de nouveaux téléphones, de nouvelles tablettes... En effet, les téléphones sur le marché aujourd’hui ne sont pas configurés pour recevoir de la 5G.

Écouter le podcast

"Le terminal 4G ne permet pas d’accéder au réseau 5G. Il y a donc des terminaux qui seront commercialisés au moment où on va lancer la 5G pour le grand public et qui nécessitera un rééquipement."

Les premiers terminaux devraient être disponibles très bientôt. L’I-Phone 11, qui sortira le 20 septembre prochain, n’en fait pas partie.