Bretagne

Municipales : participation en baisse à midi

28 juin 2020 à 14h00 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Pixabay

C'est le second tour des Municipales ce dimanche, en France et dans l'Ouest. Dernier point avant la soirée électorale de ce soir entre 20h et 23h sur Hit West.

C’est le premier constat que l’on peut faire en ce dimanche après-midi. A 12H en France, la participation était de 15,29% soit 3 points en-dessous de celle enregistrée à la même heure le 15 mars dernier (18,38%) et 4,5 points en-dessous de celle du second tour des municipales de 2014 (19,83%). Concrètement à cette heure, le second tour des élections municipales, joué plus de mois après le premier round, ne mobilise pas les citoyens des quelque 4 800 villes concernées sur près de 35 000.

FERMETURE DES BUREAUX DE VOTE

A Rennes, où trois listes sont en lice, le taux de participation était de 11,47% à midi contre 17,22% en 2014. A Laval, la participation était de 19,29% à midi, et de 26,99% à 14h contre 11 points de plus il y a six ans (2014: 41,23%). Je rappelle que deux candidats s’affrontent dimanche pour succéder à François Zocchetto dans la ville préfecture de Mayenne. A Quimper, où se joue également une triangulaire, le taux dépassait les 16% peu avant midi. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 18H voire 19H ou 20H comme à Nantes.

Si vous allez voter, n’oubliez pas de porter un masque, de vous tenir à distance des autres (un mètre minimum) et de vous laver les mains en entrant et en sortant du bureau de vote. Emmenez aussi un stylo, bleu ou noir !

LES ENJEUX DU SCRUTIN DANS L'OUEST

Voyons brièvement les principaux enjeux dans l'Ouest avec Simon Reungoat :

Écouter le podcast

"A Nantes ou Rennes, il n’y a en fait guère d’enjeu et peu de suspense. Dans les capitales régionales, une triangulaire est proposée : assez classique avec une liste LREM, une liste fusionnée PS/EELV et une liste de droite… Au final sauf surprise les sortantes –PS- Johanna Rolland & Nathalie Appéré devraient être réélues. A Cholet Gilles Bourdouleix ne devrait pas laisser son siège de maire, comme François Cuillandre à Brest. En revanche dans les villes à enjeu, on retiendra Lorient où pas moins de 4 candidats se disputent le fauteuil de maire. Qui succédera à Norbert Métairie ? Eh bien réponse dimanche soir. A La Baule ou Laval, les sortants passent la main et il y a aussi des inconnues… enfin suspense garanti dans les cités de Quimper, Saint-Brieuc et même Saint-Nazaire et La Roche s/Yon où le jeu des alliances et une envie de changement de la part des électeurs pourraient (peut-être) changer la donne."

On ne vote pas que dans les grandes villes, dans le Finistère second tour dans 36 communes, 28 communes en Loire Atlantique dont Rezé, Bouguenais, Saint-Brévin, Orvault ou Ancenis.

-> retrouvez sur notre site internet les résultats du 1er tour, les alliances de l'entre-deux tours, ou les priorités des candidats.