Bretagne

Municipales : participation en baisse à 17H

28 juin 2020 à 18h48 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Dolorès Charles (Hit West)

Les premiers taux de participation à 17H dans les départements de l'Ouest.

Démarrons par la participation ''en baisse'' pour ce second tour des élections municipales, qui se jouait plus de trois mois après le premier tour déjà marqué par une forte abstention à la veille du confinement en France. A 17h, la participation est en métropole de 34,67 %, contre 52,36% en 2014. Dans le Finistère, la participation s'est établie à 38,66 % en cette fin d'après-midi. Pour mémoire, il était de 40,4 % à la même heure au premier tour, et de 52,73 % à cette heure au second tour en 2014. A Quimper, petit regain de mobilisation avec une participation de 38,6 %. Il y a de l'enjeu dans cette ville-préfecture détenue par Ludovic Jolivet, où une triangulaire est proposée.

Dans le Morbihan, participation ce dimanche après midi de 34,42% (contre 54,99% en 2014). Autre département : la Loire-Atlantique, 32.56% de participation contre 36,8% le 15 mars et 54,8% en 2014. On peut noter aussi la Ville de Laval qui pourrait basculer de centre-droit à gauche, à la fermeture des bureaux de vote, la participation était de 40,27% (contre 38,76% au premier tour et de 65,73% en 2014.)

Les conditions étaient particulières

Port du masque, distance d’un mètre entre les électeurs, lavage de mains en entrant et en sortant du bureau de vote, et stylo personnel pour signer la feuille d’émargement. Ce dimanche, les citoyens de quelque 4 800 villes en France étaient appelés aux urnes, sur près de 35 000. Les autres communes ont élu leur maire dès le 15 mars, à l'image de Vannes (David Robo) ou Angers (Christophe Béchu). Ces derniers édiles ont pris leurs fonctions au mois de mai.