Pays de la Loire

Municipales : derniers jours pour s'inscrire sur les listes

05 février 2020 à 05h00 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Hit West (Charles Guyard)

Les élections municipales de mars. A Nantes, un bus civique sillonne actuellement la ville pour inciter les électeurs retardataires à s'inscrire sur les listes.

Depuis mi-janvier, un bus civique sillonne les rues de Nantes pour convaincre celles et ceux qui ne seraient pas encore inscrits sur les listes électorales, en vue du scrutin municipal des 15 et 22 mars. La date butoire approche, c'est vendredi 7 février. Encore trois jours donc pour les retardataires qui voudraient glisser leur bulletin dans l’urne. Une formalité qu’a accomplie ce mardi Ludovic, 22 ans, en quelques minutes et entre deux courses.

Écouter le podcast

« Je suis passé devant j’ai vu qu’il était là donc, je me suis dis que c’était l’occasion (qu’avez-vous dû apporter comme doc ?) Simplement une carte d’identité et un justificatif de domicile de moins de trois mois. J’avais un justificatif par mail et ma carte d’identité… Je savais que ce serait assez simple donc c’est pour ça qu’en passant devant, je me suis dis que j’allais le faire maintenant. ça a pris 5-10 minutes grand max.' On m’a simplement donné une feuille comme quoi on allait m’envoyer ma carte électorale directement à mon adresse... pour que je puisse aller voter juste avant les élections, juste à côté de chez moi donc parfait, c’est très rapide ! »

ELECTION6LISTE.jpg (228 KB)

@CharlesGuyard

Après le Boulevard des Bourgeonnières, dans les quartiers nord de Nantes hier, le bus civique vous accueillera ce mercredi place du Bouffay, dans l’hyper-centre, à partir de 8h30. L'inscription ne prend pas beaucoup de temps, à condition d’apporter les bons documents comme l’explique Lydie Rouleau, responsable du service opération citoyenneté à la Ville de Nantes.

Écouter le podcast

« Il faut avoir apporté un justificatif d’identité et de nationalité, c'est-à-dire une carte d’identité ou un passeport en cours de validité ou périmé de moins de 5 ans. Par ailleurs un justificatif de domicile, par exemple une facture d’énergie ou de téléphone fixe, pas de téléphone portable, établie à son nom personnel. Pour un jeune de moins de 26 ans, la réglementation s’est assouplie, il lui suffit de présenter un justificatif de domicile de moins de trois mois au nom des parents avec un justificatif de lien de parenté comme le livret de famille par exemple, en plus de sa pièce d’identité. »

Inscriptions aussi des mineurs ou ressortissants de l'UE

C'est aussi destiné aux mineurs qui ne souffleront leurs 18 bougies qu’après la clôture des inscriptions, vendredi (7 février), et qui seront en âge de voter lors du scrutin. Des dispositions ont été prises pour eux comme le rappelle Lydie Rouleau, à Charles Guyard.

Écouter le podcast

« Les jeunes qui auront 18 ans après le 7 février mais avant le scrutin, y compris jusqu’à la veille du 2e tour pourront s’inscrire jusqu’au 5 mars par dérogation. Même un jeune qui aura 18 ans entre les deux tours il faut qu’il vienne s’inscrire jusqu’au 5 mars maximum. Son inscription, ne sera valide que pour le 2e tour. C’est la première élection où les jeunes qui auraient 18 ans entre les deux tours vont pouvoir voter à ce 2e tour, c’est une première. »

… même les ressortissants européens sont concernés sauf, depuis ce week-end, les Britanniques. Lydie Rouleau.

Écouter le podcast

« Les ressortissants de l’Union européenne qui résident à Nantes peuvent s’inscrire sur les listes électorales et pourront ainsi voter aux élections municipales comme ils ont pu le faire aux européennes. Sauf pour les ressortissants britanniques qui depuis la signature du brexit effective au 31 janvier ne peuvent plus s’inscrire sur les listes électorales françaises même s’ils résident en France puisque le Royaume Uni ne fait plus partie de l’union européenne. Tous les Britanniques qui étaient jusqu’à présent inscrits ont été radiés d’office par l’INSEE à la date du 1er février. »

A Nantes, cette particularité ne concernerait qu’entre 30 et 50 personnes uniquement.

Le scrutin intéresse...

A six semaines du premier tour, et à de rares exceptions, le scrutin des municipales intéresse les citoyens à l’image de Mélanie, Antoine, Brada, Juliette, Denis et Thomas... Ils ont entre 18 et 41 ans et, tous ou presque iront déposer leur bulletin dans l’urne.

Écouter le podcast

Notez bien que vous n'avez plus que trois petits jours pour vous inscrire sur les listes électorales, soit physiquement en mairie, soit par internet ou soit par courrier postal. Attention, le cachet de la poste ne fait pas foi : c’est-à-dire que votre courrier doit parvenir en mairie le 7, et non être envoyé ce jour-là !

Les règles du CSA

C’est le 2 mars que va démarrer la campagne officielle des élections municipales en France. Premier tour le 15 mars et deuxième tour le 22 mars : les Français seront appelés aux urnes pour élire plus de 500 000 conseillers municipaux qui désigneront quelques jours plus tard les maires de 34 mille 970 communes, soit 2 000 de moins que lors du précédent scrutin en 2014. Motif, la fusion de communes et la création de nouvelles communes. Dès cette semaine est entrée en vigueur une règle du CSA, commune à tous les organes de presse, TV et radios.

Equité de temps de parole

"A un mois et demi des élections municipales, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel demande aux médias de veiller à ce que tous les candidats et leurs soutiens bénéficient d'une présentation et d'un accès équitables à l'antenne.. Dans le cas des «communautés de communes, des communautés d'agglomération, des communautés urbaines et des métropoles, à l'exception de la métropole de Lyon », les médias doivent tenir compte des équilibres politiques locaux» établis lors du scrutin de 2014", selon le CSA.

Les échéances :

Le 27 février à 18 heures : clôture de la période de dépôt des candidatures
Le 2 mars : ouverture de la campagne électorale officielle
Le 14 mars : début de l’interdiction de diffusion de tracts et de tout message ayant le caractère de propagande électorale
14 mars à minuit : clôture de la campagne électorale
15 mars : premier tour de scrutin
16 mars à 0 heure : ouverture de la campagne électorale pour le second tour
16 mars : début de la période de dépôt de candidature pour le second tour
17 mars à 18 heures : clôture de la période de dépôt des candidatures
21 mars à minuit : clôture de la campagne électorale
22 mars : second tour de scrutin

Dans "Sur place ou à emporter", le mercredi, on parle des élections municipales. Ce mercredi l'émission sera consacrée aux électeurs et / ou conseillers britanniques, post Brexit, à la thématique du logement, à la parité et aux enjeux politiques en Ille-et-Vilaine. Rendez-vous entre midi et 14 heures avec Yann, Julie et Fabien.