Bretagne

Municipales 2020 : les résultats en Bretagne

16 mars 2020 à 08h00 Par Alexandra BRUNOIS
Réélection, défaite, triangulaire et quadrangulaire : les résultats en Bretagne face à une abstention record.

Du côté des résultats, notez la réélection dès le 1er tour du maire sortant de Vannes David Robo (près de 51% des voix), de Patrick Le Diffon à Ploërmel (avec près de 55%), d’André Hartereau à Hennebont (52,8%), de Ronan Loas à Ploemeur (60,3%), de Didier Lechien à Dinan (+65%), de Philippe Le Goff à Guingamp, de Christian Troadec à Carhaix (51,7%), de Patrick Leclerc à Landerneau (72,2%), de la conseillère régionale Gaëlle Nicolas à Châteaulin (55%), du conseiller départemental Mickaël Quernez à Quimperlé (59%).

EN ILLE-ET-VILAINE

Rennes
La gauche s’impose largement… La maire sortante Nathalie Appéré est en tête du scrutin ce soir avec 32% des voix. Elle devance la liste écologiste menée par Matthieu Theurier (25%). CaLes autres résultats à Rennes : la candidate LREM Carole Gandon (14,29 %) et Charles Compagnon, novice en politique soutenu par Les Républicains (12,21%) ne permettront pas au centre-droit d’emporter une ville aux mains du PS depuis 43 ans. Cinq autres listes affichent des scores inférieurs à 10 %. Possible quadrangulaire donc dans la capitale bretonne.

Pendant ces six dernières années, les écologistes et les socialistes ont fait partie de la même majorité. Et Matthieu Theurier espère à nouveau un rassemblement des différentes listes de gauche.

Écouter le podcast
« On voit que l'écologie grandit à Rennes d'élection en élection. Finalement, toutes les autres listes s’érodent. Nous avons la conviction que c’est cette écologie sociale que nous portons qui peut rassembler un projet de gauche pour Rennes. Nous sommes partis en campagne en septembre en disant que notre ambition, quelque soit la configuration au soir du premier tour, était d’être dans une logique de rassemblement de l'ensemble des forces de gauche, des insoumis jusqu’aux sociaux-démocrates. C'est Nathalie Appéré qui a la main pour construire cette majorité. On l'appelle de nos vœux. Tant du côté des Insoumis que des socialistes c’est sur notre projet que les choses se retrouvent. »

Si on additionne ce score avec les 25 % des écologistes, la ville devrait donc rester à gauche comme c’est le cas depuis 43 ans. Car même si on additionne les résultats de Carole Gandon (LREM) et de Charles Compagnon (LR), le total ne s’élève qu’à 26 %. Une issue de campagne décevante pour Charles Compagnon, restaurateur de profession et novice en politique. Pour lui, le faible de taux de participation est une des raisons de son faible 12 %.

Écouter le podcast
« Je suis déçu par rapport à la campagne qu’on a faite. On pouvait attendre beaucoup mieux. Il y a 4 rennais qui ont été votés, 6 qui sont restés chez eux. Je pense que dans les 6, il nous a manqué cet électorat. D'ailleurs, j'ai eu des messages de gens qui m’ont dit « on a eu peur, on n’est pas allé voter ». Je me suis lancé en politique au mois de septembre et je me retrouve en train de faire une élection en plein Walking dead… C'est un peu particulier ce soir. »

Le premier tour à Rennes a aussi été marqué par l’annulation des rassemblements militants initialement prévus et de la traditionnelle soirée électorale à l’Hôtel de Ville. Nathalie Appéré a même décidé de se concentrer sur la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19, et ne s’est pas exprimée publiquement après l’annonce des résultats.

Bruz

La commune d’Ille-et-Vilaine bascule à gauche… Le maire Auguste Louapre, soutenu par LREM, est battu par la liste de gauche de Philippe Salmon qui arrive en tête avec 54,9% des suffrages exprimés.

Saint-Malo
Le maire sortant Claude Renoult ne brigue pas de 2ème mandat. Le député Gilles Lurton (DVD) arrive en tête avec 47,42% des voix. Il devrait donc succéder à son mentorl'ancien maire René Couanau. Il affrontera Anne Le Gagne (DVC), 13,3% dans un 2ème tour dont sera privé Stéphane Perrin (DVC) qui n’obtient que 9,99%... alors qu’il lui aurait fallu 10% tout pile pour passer.

DANS LES COTES D'ARMOR

Saint-Brieuc
Face aux 8 listes en lice, une triangulaire sera possible au 2ème tour des municipales.
Contre toute attente, c’est la liste de « Saint-Brieuc, réinventons l’espoir, Saint-Brieuc 2020 » d’Hervé Guihard (Divers Gauche) qui réunissait PS, PCF, EELV, Générations, Place publique qui arrive en tête avec 31,80% des suffrages exprimés…
Devant les deux listes du centre : « Saint-Brieuc, la volonté d’avenir » de Richard Rouxel (Modem) soutenu par l’ancien maire et député Bruno Joncour arrive 2ème avec 21,2% des suffrages.
3ème : -« En Mouvement pour Saint-Brieuc » de Corentin Poilbout (Divers Centre), arrive en 3ème position avec 19,72% des suffrages. Une 3ème liste dont fait partie la Maire sortante Marie-Claire Diouron et soutenue par LREM.
A noter que 62% des électeurs inscrits sur les listes ne se sont pas rendus aux urnes.

Dinan
Le maire sortant UDI Didier Lechien est réélu dès le 1er tour ce dimanche avec 65% des voix devant l’écologiste Michel Forget (27%) et Gérard Mellon du Rassemblement National (6,78%).

Guingamp
Le maire sortant divers gauche Philippe Le Goff est réélu sans grande surprise avec plus de 70% des suffrages face aux 2 autres listes
Pierre Pasquiou (Divers Droite) et Gaël Roblin (Extrême Gauche).

Lamballe
Il fallait tourner la page de Loïc Cauret, maire depuis 25 ans. Son dauphin Philippe Hercouët (PS) arrive en tête du scrutin ce soir avec 43% des voix devant Stéphane de Sallier-Dupin, attaché parlementaire du député LR Marc Le Fur avec 29%. 3ème du scrutin et qualifié pour le 2ème tour : l’ancien macroniste, Sylvain Bernu (17,7%).

Paimpol
Le maire sortant Jean-Yves de Chaisemartin est battu ce soir avec 49,7% des suffrages, il est devancé par l’élue d’opposition et conseillère régionale (PS/Démocrates), Fanny Chappé, élue avec 50,3% des voix.

DANS LE FINISTERE

Quimper
Le maire sortant n’arrive pas en tête ce soir du 1er tour des municipales… La liste « Enthousiasmons Quimper ! » : Ludovic Jolivet de Divers Droite n’obtient que 30,23% des suffrages contre 32,06% pour la liste « Quimper Ensemble » d’Isabelle Assih, liste d’union à gauche. La liste de la députée finistérienne LREM Annaïg Le Meur n’arrive que 3ème avec 13,75% des voix. Ces 3 listes peuvent se maintenir au 2nd tour.

Brest
Une possible quadrangulaire dimanche prochain à Brest. Le maire sortant François Cuillandre arrive en tête de ce scrutin avec 26,54% des suffrages devant la liste de l’ancienne préfète de Bretagne et élue d’opposition Bernadette Malgorn à 18,87% des voix. L’écologiste Ronan Pichon arrive en 3ème position avec 15,74% des suffrages devant l’ancien socialiste et adjoint au maire aujourd’hui LREM, Marc Coatanéa (12,60%).

Morlaix
Une triangulaire est possible pour le 2ème tour de dimanche. La Maire sortante de Divers Droite Agnès Le Brun (35,9%) a été battue au 1er tour par l’Union de gauche de Jean-Paul Vermot (36,9%). La liste Divers Gauche d’Alain Didier (19,6%) arrive en 3ème position devant le LREM Jean-Philippe Bapceres (7,5%) qui ne pourra donc pas se maintenir.

Roscoff
La majorité sortante avec Daniel Hyrien a été battu par la liste sans étiquette d’Odile Thubert Montagne, élue dès le 1er tour avec 51,5% des voix.

DANS LE MORBIHAN

Vannes
Face à 5 autres listes, le maire sortant David Robo est réélu dès le 1er tour ce soir… « Vannes c’est vous » du maire David Robo (Divers Droite) est élue avec 50,92% des suffrages. Devant la liste de Simon Uzenat (Divers Gauche) à 20,53% des voix et celle de l’ancien doyen de l’UBS Patrick Le Mestre (LREM/UDI) à 15,97%. A noter seulement les 2,6% de Yann Le Baraillec, Chevènementiste et directeur du Festival Motocultor.

Lorient
4 listes vont pouvoir se maintenir pour le 2ème tour dimanche prochain. Arrivée en tête avec 22,99% des suffrages, la liste de gauche « Lorient en commun » de Damien Girard devance celle de l’Union de la Droite de Fabrice Loher (20,83%), de Bruno Blanchard soutenu par le maire sortant Norbert Métairie (18,45%) et celle du LREM, ancien socialiste, soutenu par Jean-Yves Le Drian, Laurent Tonnerre (17,80%).

Pontivy
4 candidats au 1er tour et 4 possibles aussi au 1er tour… La maire sortante Christine Le Strat et sa liste centriste arrive en tête avec plus de 46% des suffrages devant sa conseillère d’opposition Marie Doré-Lucas (LFI) à plus de 20% et son ancienne adjointe Soizic Perrault (LR) à plus de 17%. La liste LREM de Gaëlle Le Roch arrive en 4ème et dernière position avec plus de 15% des suffrages.

Ploërmel
Réélection du maire sortant et conseiller régional de droite et de centre, Patrick Le Diffon qui obtient 54,69% des voix devant Emeline Tostivint (25,12%), Christophe Launay (16,14%) et David Cabas (4,05%).

Lanester
Le candidat d’Union de gauche et dauphin de maire sortante Thérèse Thierry, Gilles Carreric, a été élu dès le 1er tour hier soir avec 55% des suffrages.

TRIANGULAIRE, QUADRANGULAIRE ET QUINQUANGULAIRE

Dans plus de 70 communes bretonnes, plus de deux listes ont obtenu les 10% nécessaires pour se maintenir au 2nd tour.
Au programme donc : des triangulaires dans 20 communes du Finistère, une vingtaine aussi dans les Côtes d’Armor, une dizaine en Ille-et-Vilaine et une douzaine dans le Morbihan.
Une quinzaine d’autres communes elles auront de possibles quadrangulaires dimanche prochain. C’est dans le Morbihan où on compte le plus de cas à 4 candidats à Lorient, Pontivy et Larmor-Plage notamment. Ça sera aussi possible à Crozon (29) et Erquy (22).
Une possible quinquangulaire à Auray avec 5 candidats qui dépassent les 10%.

ABSTENTION RECORD

En Bretagne, on a voté un peu plus qu’en France avec 52,97% d’abstention... des chiffres tout de même record pour notre région d'habitude très civique. A Plescop dans le Morbihan, on a atteint plus de 75,8% d’abstention, 74,8% à Bohars dans le Finistère ou encore 74,03% à Chartres-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine…
Dans les zones dites de clusters, les taux d’abstention sont également très élevés +de 57% d’abstention à Auray, 53,8% à Carnac ou encore 60,7% à Bruz.